lundi, juillet 15, 2024
NationalReligionSociété

Prisons : les paniers-repas autorisés pour Aïd Al Adha

MAROC : LES PANIERS-REPAS EXCEPTIONNELLEMENT AUTORISÉS POUR AÏD AL ADHA DANS LES PRISONS

La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé, mercredi, que les détenus seront autorisés à titre exceptionnel à recevoir un panier de denrées alimentaires, à partir du 2ème jour de l’Aïd Al Adha et ce durant une semaine selon le calendrier établi par l’établissement pénitentiaire.




La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a informé, mercredi, de l’autorisation exceptionnelle accordée aux détenus de recevoir des denrées alimentaires à partir du deuxième jour de l’Aïd Al Adha, et ce, pendant une semaine conformément au calendrier établi par l’établissement pénitentiaire.

Cette mesure, explique la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion dans un communiqué, intervient dans le cadre de l’exclusion des fêtes religieuses de l’interdiction des paniers-repas afin de garantir aux détenus leur droit de célébrer ces moments dans un esprit empreint de spiritualité et de consacrer le renforcement des liens familiaux.

Les pensionnaires pourront recevoir leurs paniers de denrées alimentaires de la part de leurs proches ainsi que de la part des agents des représentations diplomatiques et consulaires pour les détenus étrangers, une seule fois, lors de leurs visites et ce selon un calendrier établi par les directions des établissements pénitentiaires, précise la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion.




Et d’ajouter qu’afin d’assurer le bon déroulement de la fête de Aïd Al-Adha et d’alléger la pression de cette opération sur les fonctionnaires, le contenu du panier sera réservé uniquement à des repas cuits consommables pendant deux jours, sans possibilité de visites familiales et ou d’apport d’objets comme des vêtements et des couvertures.

La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion exhorte à cette occasion les familles des détenus à s’engager de manière sérieuse et responsable et à contribuer efficacement à la réussite de cette opération, sans chercher à profiter de cette situation pour introduire tout ce qui est de nature à porter atteinte à la sécurité de l’établissement pénitentiaire, informant que toute enfreinte à cette disposition entraînera l’interdiction des paniers-repas au profit des personnes concernées ainsi que des procédures judiciaires nécessaires.

Les établissements pénitentiaires offriront toutes les facilités nécessaires à leurs pensionnaires pour leur permettre de contacter leurs familles et les informer des conditions et de la date programmée pour l’introduction du panier d’alimentation.