lundi, juillet 22, 2024
Faits diversSociété

Hiba Abouk pourrait porter plainte contre Achraf Hakimi

HIBA ABOUK POURRAIT PORTER PLAINTE CONTRE ACHRAF HAKIMI

Hiba Aboukhris Benslimane, dite Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont en instance de divorce et la question de la répartition des biens acquis pendant leur mariage est au centre du conflit.

Selon l’actrice espagnole Hiba Abouk, le footballeur marocain du Paris Saint-Germain (PSG) aurait accumulé une fortune de 8 à 10 millions d’euros pendant leur mariage et l’aurait transférée au nom de sa mère, Saïda.

Pour cette raison, Hiba Abouk envisage de porter plainte pour fraude contre Achraf Hakimi. En février dernier, Achraf Hakimi a été accusé de v¡ol et mis en examen par le parquet français.

Le joueur nie les faits et son avocate estime qu’il a été victime d’une tentative de « racket ».

Cependant, cette affaire a conduit au divorce entre Hiba Abouk et l’international marocain.

Au moment des faits, Hiba Abouk était en vacances à Dubaï avec leurs deux enfants.

Hiba Abouk réclame la moitié de la fortune que le footballeur aurait gagnée pendant leur mariage et qu’il aurait transférée au nom de sa mère.

Elle envisage de porter plainte contre Achraf Hakimi pour fraude, notamment pour mauvaise gestion de la communauté des biens.




Selon les conseils de ses avocats à Paris, la plainte pourrait être déposée pour fraude si des biens ont été transférés au nom de la mère d’Achraf Hakimi pendant la période de séparation de corps et de la procédure de divorce.

La mère d’Achraf Hakimi a récemment déclaré qu’elle n’était pas informée des mouvements financiers de son fils.

Elle a également affirmé que si son fils avait pris des mesures pour se protéger, elle n’en était pas au courant.

Cependant, elle a ajouté que si c’était vrai, il n’y avait pas de problème et que si son fils ne prenait pas de mesures, il ne pourrait pas se débarrasser de Hiba Abouk.

Selon la jurisprudence de la Cour suprême, le transfert des biens au nom de la mère d’Achraf Hakimi pendant la validité du mariage ne constitue pas un délit.

Cependant, cela pourrait générer un droit à réparation dans le processus de liquidation civile de la communauté de biens.

En plus de la question financière, Hiba Abouk et Achraf Hakimi devront également s’entendre sur la garde de leurs deux enfants, Amin (3 ans) et Naïm (1 an).