lundi, juillet 15, 2024
Faits diversNationalSociété

Fès: un policier contraint d’utiliser son arme de service

FÈS: UN BRIGADIER PRINCIPAL CONTRAINT D’UTILISER SON ARME DE SERVICE POUR INTERPELLER UN INDIVIDU AYANT MIS EN DANGER LA SÉCURITÉ DES CITOYENS ET DES POLICIERS (SOURCE SÉCURITAIRE)

Un brigadier principal de l’unité mobile de police de secours de Fès a été contraint, aux premières heures de lundi, d’utiliser son arme de service lors d’une intervention sécuritaire pour interpeller un individu, âgé de 25 ans, qui, dans un état second, a exposé la vie des citoyens et des éléments de la sûreté à un grave danger à l’aide de l’arme blanche et causé des dégâts matériels à des biens privés, apprend-on de source sécuritaire.

Les éléments de police étaient intervenus pour appréhender le mis en cause, qui se trouvait sous l’emprise de stupéfiants au quartier Al-Wifaq dans la zone de Bensouda à Fès, où il a causé des dégâts matériels à 13 voitures garées sur la voie publique, souligne la même source.




La même source sécuritaire précisant que le prévenu a refusé d’obtempérer et opposé une résistance violente à l’arme blanche aux éléments de police, ce qui a contraint le brigadier à faire usage de son arme de service en procédant à un tir de sommation avant de toucher le mis en cause.

L’usage de l’arme de service a permis de neutraliser le danger que représentait le prévenu et d’éviter de mettre en danger la vie des citoyens, dont celle des policiers ayant participé à cette intervention, relève-t-on.

Le mis en cause a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital où il a été transféré pour recevoir les soins nécessaires, alors qu’une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent a été ouverte afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et de déterminer les véritables motifs derrière ces actes criminels, conclut-on de même source.