jeudi, février 29, 2024
EconomieInternationalNational

Marrakech: tenue du 1er Business dialogue Maroc-Union européenne

Spread the love

Tenue du premier Business dialogue Maroc-Union européenne à Marrakech




La première édition du Business Dialogue Maroc-Union européenne (UE) a eu lieu, à Marrakech, à l’initiative de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Commission européenne, BusinessEurope et EuroCham Maroc.

Cette rencontre représente la volonté partagée des opérateurs économiques marocains et européens de soutenir les acteurs politiques dans le développement de la relation Maroc-Union européenne et de discuter des moyens de renforcer le partenariat économique et commercial, et de le rendre porteur de plus de valeur ajoutée et de croissance.

S’exprimant à cette occasion, le vice-président exécutif de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, a souligné que ce premier dialogue d’affaires Maroc-Union européenne constitue «une étape importante».




«Le commerce bilatéral total de marchandises s’est élevé à plus de 43 milliards d’euros en 2021, le niveau le plus élevé jamais atteint, et nous avons un échange de services stable.

Cependant, nous pouvons faire beaucoup plus, en particulier pour accompagner la transition verte et numérique de nos économies», a-t-il ajouté.

«Du point de vue de l’Union européenne, nous sommes prêts à discuter de la manière de moderniser la zone de libre-échange, en nous nous focalisons spécifiquement sur la manière dont nous pouvons faciliter des investissements étrangers directs supplémentaires et plus durables », a fait observer Valdis Dombrovskis.

Le Président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Chakib Alj, a, quant à lui, insisté sur la nécessité de moderniser l’Accord d’Association Maroc-Union européenne.




Il a insisté sur la nécessité de moderniser l’Accord d’Association Maroc-Union européenne qui date de 2000, afin qu’il puisse prendre en considération les avancées du Maroc et les nouvelles réalités économiques, notamment celles engendrées par la pandémie du Covid-19 et par les tensions en Europe de l’Est.

Chakib AlJ s’est ensuite arrêté sur les priorités stratégiques des chefs d’entreprises marocains et européens, à savoir un meilleur accès aux marchés, la transition verte, la résilience des chaînes de valeur et le développement euro-africain, avant d’insister sur l’urgence d’une action commune.

Lors de cette rencontre, les échanges ont permis d’identifier un certain nombre de défis rencontrés par les opérateurs économiques dans le cadre de l’investissement et du Commerce entre le Maroc et l’Union européenne.