dimanche, juin 23, 2024
InternationalNationalPolitiqueSociété

Présidentielle: voici comment ont voté les français qui habitent au Maroc

Présidentielle: voici comment ont voté les français qui habitent au Maroc




Le président de la République française Emmanuel Macron a été réélu, dimanche, pour un second quinquennat après avoir rassemblé 58,55% des voix, contre 41,46% pour sa rivale d’extrême droite Marine Le Pen.

Au Maroc, malgré un plébiscite des électeurs pour le président sortant qui a rassemblé 87,4% des voix (résultat provisoire), Marine Le Pen a séduit de plus en plus d’électeurs pour obtenir 12,6% des scrutins, soit une augmentation de 4,8 points par rapport à 2017.

En effet, même si la participation était en baisse de 9 points dans les bureaux de vote au Royaume du Maroc, pour atteindre 44,1%, la candidate d’extrême droite a renforcé son assise avec 2 016 voix, contre 1 339 en 2017.




Emmanuel Macron en revanche n’a remporté que 14 037 bulletins contre 15 868 en 2017, bien que le nombre d’inscrits soit largement en hausse à 38 381 (+3 920).

Dans le détail, c’est la ville d’Agadir qui a, proportionnellement, le plus voté pour la candidate du Rassemblement National (RN) avec 27,9% des votes exprimés (+9,3 points) contre 72,1% pour Emmanuel Macron.

Marrakech vient ensuite avec 21,6% pour Mme Le Pen (+9,3 points), et 78,4% pour M. Macron.

Dans l’absolu, Casablanca a offert le plus de scrutin au Rassemblement National, soit 667, largement contrebalancé par un nombre important d’électeurs, permettant à Emmanuel Macron de s’imposer avec 91% des voix (-3.2 points), contre 90,9% à Rabat (-3.2 points).

À Fès, le président sortant a mieux résisté à l’extrême droite en ne perdant que 2 points.




À Fès, le président sortant a réalisé son plus gros score au Maroc avec 92,2% des bulletins.

À Tanger, Emmanuel Macron a remporté 89% des scrutins contre 10,4% pour la candidate du Rassemblement National, en hausse de +4,6 points.

Ces chiffres ont été dressés sur la base du comptage effectué dans les bureaux de vote dans les villes de Rabat, Tanger, Agadir, Fès-Oujda, Casablanca et Marrakech, communiqué par Nicolas Arnulf, conseiller à l’Agence des Français de l’Étranger (AFE) pour la circonscription Afrique du Nord – Rabat Salé Kénitra.

Pour l’ensemble des Français établis hors de France, Emmanuel Macron a remporté 86,14% des voix, indique le ministère de l’Intérieur, contre 13,86% pour Marine Le Pen.