lundi, juillet 22, 2024
Faits diversNational

(Photos) Maroc: saisie de plus de 8,5 tonnes de résine de cannabis

(Photos) Maroc : Arrestations et saisie de plus de 8,5 tonnes de résine de cannabis destinée au trafic international




La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a interpellé, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), cinq individus, âgées de 27 à 66 ans, aux antécédents judiciaires, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel impliqué dans le trafic international de drogue et l’importation et la commercialisation de la cocaïne.

Deux parmi les mis en cause ont été arrêtés lors d’opérations sécuritaires simultanées menées par le éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire, dans le quartier de Tassoultante dans la périphérie de Marrakech, et dans la commune rurale d’Aït khssa aït lahcen oussaid dans la périphérie de Khénifra, alors que des arrestations ultérieures ont été opérées au centre de la ville de Khénifra et dans la région d’Anfa à Casablanca, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).




L’opération de pointage sur la base de données des personnes qui sont en état de recherche a révélé que l’un des mis en cause fait l’objet d’un avis de recherche national, pour la constitution d’un réseau criminel et pour des vols qualifiés.

Les investigations qui ont été réalisées dans l’entrepôt qui se trouve dans le quartier Tassoultante à Marrakech ont abouti à la saisie d’environ 8,840 tonnes de résine de cannabis.

Cette « cargaison » de plaquettes de résine de cannabis était sur le point d’être préparée.

Les plaquettes de résine de cannabis étaient sur le point d’être emballées et stockées dans des cubes de bois, en vue de les envoyer vers un pays européen.

C’est ce qu’a ajouté la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans son communiqué.




Dans un deuxième entrepôt dans la périphérie de Khénifra, du matériel utilisé dans l’emballage et le stockage de la drogue à des fins de contrebande internationale a été découvert.

Les perquisitions menées dans un magasin appartenant au suspect interpellé à Casablanca ont permis de saisir 10 kilos de cocaïne, des bijoux et des montres de luxe au sujet desquels les investigations sont en cours pour en déterminer la provenance et le degré de leur relation avec les profits qui sont tirés du trafic de drogue, outre plusieurs passeports européens.

Les suspects ont été placés en garde à vue, pour les suites de l’enquête supervisée par le parquet, afin d’identifier toutes les personnes impliquées et de déterminer les liens éventuels de ce réseau à l’échelle nationale ou internationale.