lundi, février 26, 2024
NationalSociété

La police marocaine en guerre contre la triche aux examens

Spread the love

La police marocaine en guerre contre la triche aux examens




La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’emploie à mettre fin à la vente clandestine des nouveaux outils et appareils qu’utilisent des élèves fraudeurs lors des examens. Dans son viseur, le vieux marché aux puces de Derb Ghallef.




Pas de trêve dans la lutte contre la fraude aux examens. À Derb Ghallef, les éléments de la DGSN auraient placé sous surveillance plusieurs circuits de distribution des nouveaux appareils et instruments technologiques importés de la Chine. Ces vecteurs technologiques de communication permettent aux élèves de tricher sans se faire attraper par les responsables de la surveillance lors des examens. Cette mesure fait suite aux informations qui sont parvenues à la DGSN.




Afin d’écouler leurs produits de triche hi-tech, bon de nombre de commerçants «chargent des jeunes de contacter les élèves et de les tenir au courant des dernières nouveautés dans le domaine, en contrepartie de commissions qu’ils leur donnent sur chaque vente», fait savoir le journal arabophone Assabah. Les prix peuvent varient entre 1500 dirhams et 3000 dirhams. Ces ventes clandestines échappent aux contrôles de la Direction générale de la Sûreté nationale.