mercredi, juillet 17, 2024
InternationalNationalSociété

Le réchauffement climatique peut entrainer des «dommages irréversibles» au Maroc

Le réchauffement climatique peut entrainer des « dommages irréversibles » au Royaume du Maroc




Les pays de la région méditerranéenne, dont le Maroc, pourraient être exposés à des «dommages irréversibles» en raison de la forte température qui y règne.




Selon le centre du Plan Bleu du Programme des Nations unies, cette région se réchauffe 20 fois plus vite que le reste du globe.
Face à cette situation critique, François Guerquin, directeur du centre, a estimé que l’avenir de la Méditerranée est en jeu.
Le même rapport fait observer que la température de la région méditerranéenne s’établit à un niveau de réchauffement de 1,54 degré alors que la température moyenne mondiale de l’air est d’environ 1,1 degré Celsius au-dessus des valeurs préindustrielles.




Cette température pourrait atteindre 2 à 3 degrés d’ici 2050, précise-t-on.
Face au réchauffement de la surface de la mer, aux pratiques non sécurisées de pêche, à la surexploitation des stocks et à la pollution de la mer, le directeur du centre a invité les habitants de ses régions à adopter des comportements plus responsables vis-à-vis de la nature.
Comme conséquence de cette situation climatique, une augmentation des sécheresses et la diminution des ressources en eau en Tunisie ou au Maroc.