vendredi, mai 24, 2024
Faits divers

10 agriculteurs arrêtés pour avoir irrigué des cultures avec des eaux usées

Plusieurs agriculteurs arrêtés pour avoir irrigué des cultures avec des eaux usées




Les autorités préfectorales de la province d’El Kelaa des Sraghna ont arrêté 10 agriculteurs qui irriguaient des cultures avec des eaux usées. Une enquête est ouverte sous la supervision du parquet compétent qui a ordonné l’arrestation de ces agriculteurs. Les détails.




Des eaux usées étaient utilisées par des agriculteurs pour irriguer des cultures de légumes, de fruits et pour le bétail dans la région d’El Kelaa des Sraghna. En fait, ces agriculteurs sans scrupules bloquaient les conduites d’eaux usées avec de gros sacs de sable afin de les détourner vers leurs champs alors qu’elles devaient se déverser dans la station de traitement des eaux usées de la province.
Ces agissements criminels ont attiré l’attention des riverains qui ont déposé des plaintes dans ce sens auprès des autorités compétentes de la région.




Suite à ces plaintes, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du week-end des 16 et 17 mai, une commission, composée des services de la préfecture, de la gendarmerie royale, des éléments de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), des responsables de l’agence du bassin hydraulique de l’Oum Er Rbia, des services de l’office de l’eau potable, de l’office régional d’investissement agricole et d’autres responsables, s’est immédiatement rendue sur les lieux.
Cette commission, poursuit le quotidien, a surpris ces agriculteurs en flagrant délit d’irrigation de leurs cultures avec des eaux usées dans la commune rurale de El Merbouh.




Ils ont été arrêtés sur le champ et placés en garde à vue sous la supervision du parquet compétent qui a ordonné l’ouverture d’une enquête dans ce sens.
Le ministère de l’Intérieur, rappelle-t-on, avait interdit toute utilisation non réglementaire des eaux usées. Dans une notre adressée dernièrement aux walis et gouverneurs de région, les autorités compétentes du ministère de l’Intérieur ont mis en garde contre l’utilisation non réglementaire des eaux usées et les risques de contamination qui en découlent. Ainsi, insistent les autorités du ministère de l’Intérieur, aucune eau usée ne peut être utilisée si elle n’a pas été préalablement reconnue épurée et conforme à la norme.