lundi, juillet 22, 2024
InternationalSociété

Covid-19 et obsèques: la galère des Marocains de France

La dure réalité des Marocains de France en temps de covid-19




Les musulmans de France font face à l’impossibilité de rapatrier les corps de leurs proches vers leurs pays d’origine dont le Maroc et à la difficulté de trouver de places dans les carrés musulmans pour des obsèques temporaires en cette période de crise sanitaire mondiale.
En cause, les mesures de confinement et la fermeture des frontières. Ils sont nombreux ces Marocains résidant en France à vivre de douloureux moments, après avoir perdu un proche décédé des suites du covid-19.




Non seulement les familles endeuillées ne peuvent pas exaucer les dernières volontés des défunts d’être inhumés au Maroc, mais aussi, elles ne leur trouvent pas une place dans les carrés réservés aux musulmans dans les cimetières communaux.
Cette situation s’explique par le nombre de décès sans cesse croissant dus au coronavirus. La France a déjà dépassé la barre de 20 000 morts. Face à cette dure réalité, les familles endeuillées ont lancé un cri de détresse en direction des autorités marocaines.




Début avril, l’ambassade du Maroc à Paris a annoncé un accompagnement et une assistance sous forme de « soutien financier aux plus démunis », afin d’assurer des conditions d’inhumation dignes, dans les carrés musulmans réservés par les autorités françaises.
De son côté, le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a décidé de prendre en charge les frais d’inhumation des dépouilles des défunts marocains en situation précaire et ne possédant pas d’assurance, y compris leur enterrement dans les carrés musulmans des cimetières des pays de résidence.




À lire aussi:

Impossibilité de rapatrier les corps des défunts au Maroc





France: appel du CFCM à rendre disponibles les espaces d’inhumation des musulmans décédés





Dépouilles des marocains à l’étranger: le Conseil des oulémas préconise un enterrement sur place





France: le lavage mortuaire et le rapatriement des corps interdits





Espagne: le Consulat marocain à Madrid empêche l’incinération d’une MRE






Covid-19: Le ministère chargé des MRE prend en charge les frais d’obsèques des défunts marocains démunis





Covid-19: L’ambassade du Maroc apporte assistance aux familles des Marocains décédés en France