samedi, juin 15, 2024
InternationalNationalSociété

Le Maroc, modèle de lutte contre le terrorisme et les extrémismes

Le Maroc, modèle de lutte contre le terrorisme et les extrémismes

Le Royaume du Maroc est reconnu comme un acteur majeur dans la lutte mondiale contre le terrorisme et l’extrémisme sous toutes ses formes. Cette position est le fruit d’une stratégie élaborée et efficace, reposant sur l’expertise de ses services de sécurité et sur des mesures décisives. Grâce à cette approche, le Maroc a su s’imposer parmi les principaux protagonistes mondiaux de cette lutte.

Une stratégie efficace et reconnue

Selon Mohamed Bouden, académicien et politologue, président du Centre Atlas d’Analyse des Indicateurs Politiques et Institutionnels (CAAIPI), le modèle marocain de lutte contre le terrorisme a prouvé son efficacité. En s’appuyant sur des services de sécurité performants et un engagement constant, le Maroc a pris des mesures rigoureuses pour contrer les menaces émergentes.

Cette stratégie a valu au Maroc une reconnaissance internationale, comme en témoignent l’accueil du bureau onusien de lutte contre le terrorisme et de formation en Afrique, la présidence du Forum mondial de lutte contre le terrorisme et l’organisation de réunions internationales de haut niveau sur ce sujet. De plus, le Maroc accueillera la 93e session de l’Assemblée générale d’Interpol en 2025 et a reçu des distinctions pour ses responsables de la sécurité. Ces réalisations confirment la place prééminente du Maroc sous la conduite du Roi Mohammed VI, selon cet expert en affaires internationales contemporaines.

Une réponse sécuritaire proactive

Les services de sécurité marocains emploient des méthodes et approches efficaces pour répondre avec précision aux menaces terroristes. Ils traquent les plans terroristes, analysent la structure des groupes djihadistes, identifient les sources de financement et les idéologies, et examinent les liens et allégeances des suspects.

Le démantèlement continu des cellules terroristes démontre les défis persistants et les nouvelles formes de terrorisme. Le Maroc, en raison de sa proximité géographique avec les zones d’activité des groupes djihadistes, reste une cible potentielle, mais sa résilience sécuritaire en fait un rempart contre ces menaces.

Les efforts des services de sécurité marocains sont largement salués à travers le monde pour leur succès dans la prévention des complots terroristes visant des sites vitaux et la population marocaine ainsi que ses partenaires. Cette reconnaissance se traduit par une volonté des organisations terroristes de tester la robustesse du modèle sécuritaire marocain, mais toutes leurs tentatives ont échoué face à la stratégie intégrée du Maroc.

Une vigilance constante et une approche globale

Les institutions sécuritaires marocaines poursuivent leur travail avec vigilance et anticipation, grâce à une compréhension approfondie des risques. Bien que les menaces persistent, leur neutralisation est assurée par la compétence et la préparation des institutions, dans le cadre d’une approche globale de lutte contre le terrorisme. Cette approche inclut des mesures sociales, religieuses et intellectuelles, visant à réduire l’exposition du public aux récits extrémistes diffusés sur les réseaux numériques.

En plus de ses efforts nationaux, le Maroc soutient activement les initiatives régionales et internationales pour renforcer la coopération en matière de lutte contre le terrorisme. Le Royaume du Maroc joue un rôle central en Afrique, partageant son expertise avec des régions complexes comme la Corne de l’Afrique, les Grands Lacs, le Sahel et le Golfe de Guinée. En 2023, environ 7500 civils ont été victimes d’actes terroristes en Afrique, soulignant l’importance du soutien marocain.

Le Maroc véhicule trois messages clés

Le terrorisme est une menace globale : le terrorisme constitue une menace pour la paix et la sécurité, exacerbée par les liens entre terrorisme, séparatisme et autres risques émergents.

Nécessité de renforcer la coopération internationale : la lutte contre le terrorisme exige une réponse rapide et coordonnée à travers une coopération internationale, bilatérale et dans le cadre de mécanismes globaux.

Éviter tout amalgame entre le terrorisme et la religion : il est crucial de ne pas associer le terrorisme à une quelconque religion ou groupe ethnique.

Coopération régionale et internationale

La stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme, tout en assurant la sécurité des citoyens, incite les partenaires internationaux à intensifier leur coopération et leurs échanges. “Le Maroc, sous la direction éclairée du Roi Mohammed VI, continue de se démarquer comme un modèle de résilience et d’efficacité dans la lutte contre le terrorisme, un modèle qui inspire et mobilise la communauté internationale“, conclut Mohamed Bouden.