dimanche, mars 3, 2024
EconomieInternationalNational

Maroc : le trafic portuaire atteint un niveau record

Spread the love

LE TRAFIC PORTUAIRE AU MAROC ATTEINT UN NIVEAU RECORD

Les ports marocains ont affiché une évolution positive remarquable dans le volume total du trafic portuaire au cours de la période 2022-2023, enregistrant une augmentation significative de 7,4%. Cette croissance a propulsé le total des marchandises manipulées de 195 millions de tonnes en 2022 à 209,4 millions de tonnes en 2023, établissant ainsi un nouveau record.

Selon les données fournies par le ministère de l’Équipement et de l’Eau, le trafic national, hors activité de cabotage, a également suivi une tendance à la hausse, atteignant un volume total de 112,7 millions de tonnes en 2023, soit une augmentation de 2,3% par rapport à l’année précédente. Dans le même temps, l’activité de cabotage (l’acheminement de marchandises ou de passagers sur une courte distance) a enregistré une croissance encore plus marquée, avec un trafic s’élevant à 96,7 millions de tonnes, reflétant une augmentation de 14% par rapport à 2022.

Le cabotage représente une part substantielle de 46,2% du volume total du trafic portuaire, suivi par les importations à 32,1%, les exportations à 17,2%, le transbordement à 3,8%, et enfin l’approvisionnement en carburant des navires à 0,8%.

Concernant spécifiquement l’activité de cabotage, le complexe portuaire de Tanger Med, 4ème port le plus performant au monde, a joué un rôle crucial en tant que plateforme logistique centrale dans la région méditerranéenne. Cette position dominante a été renforcée par une augmentation remarquable du cabotage de conteneurs, qui a atteint 92,8 millions de tonnes, soit une augmentation de 13,7% par rapport à l’année précédente, ainsi que par une hausse significative de l’activité de cabotage des carburants, atteignant 3,7 millions de tonnes, soit une augmentation de 17,5%.

En ce qui concerne les importations, celles-ci ont maintenu une stabilité relative en 2023, totalisant 67,2 millions de tonnes, avec des augmentations notables dans les secteurs des céréales (9,2 millions de tonnes / 3,9%), du soufre (6,5 millions de tonnes / 3,6%), des carburants (11,9 millions de tonnes / 1,2%) et du charbon (10,5 millions de tonnes / 6,2%).

Le volume des exportations a également augmenté, avec une hausse de 3,5% en 2023, atteignant un total de 36 millions de tonnes. Cette croissance est attribuée principalement à l’augmentation des exportations d’engrais (11 millions de tonnes / 20,5%) et de clinker, un constituant du ciment (2 millions de tonnes / 21,7%), malgré des baisses notables dans les exportations de phosphate (4,4 millions de tonnes / 18,4%) et d’acide sulfurique (802 mille tonnes / 38,7%).

Le transbordement entre les ports marocains a augmenté de 2,7% par rapport à 2022, avec un volume total de 7,9 millions de tonnes en 2023. Cette augmentation est principalement attribuée à une augmentation significative du transbordement de conteneurs de 13,8% et des carburants de 21,2% par rapport à l’année précédente. En revanche, l’approvisionnement en carburant des navires a connu une baisse de 8,2% par rapport à 2022, enregistrant un trafic de 1,7 million de tonnes, principalement en ravitaillant les navires traversant le détroit de Gibraltar.

En ce qui concerne le trafic de véhicules neufs, une augmentation de 16% par rapport à 2022 a été enregistrée en 2023, avec un total de 673 630 unités, dont 77% ont été exportées.

Pour le trafic de passagers, les ports marocains ont enregistré une augmentation significative de 39,1% par rapport à 2022, accueillant un total de 4 785 223 passagers en 2023, dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 ». Les ports de Nador, Tanger Med et Tanger Ville ont été responsables de plus de 98% du trafic total de passagers.

En ce qui concerne l’activité des croisières maritimes, les ports marocains ont également connu une reprise notable en 2023, avec 192 996 passagers maritimes, représentant une augmentation significative de 91,9% par rapport à l’année précédente.

En parallèle, le volume des produits de la pêche maritime côtière et traditionnelle débarqués dans les ports marocains a diminué de 11% en 2023, totalisant environ 1,35 million de tonnes.

Dans l’ensemble, la navigation maritime a enregistré une croissance notable en 2023, avec une augmentation de 16% du nombre de navires commerciaux accueillis par les ports marocains, totalisant plus de 27 900 navires.