dimanche, mars 3, 2024
National

Fake news algérienne sur le Maroc: la Fédé Mauritanienne dément

Spread the love

(VIDÉO) ACCUSATIONS ALGÉRIENNES ENVERS LE MAROC: LA FÉDÉRATION MAURITANIENNE DÉMENT

Une fake news, initialement propagée dans la presse algérienne et amplifiée sur diverses plateformes de réseaux sociaux, prétend que la Fédération royale marocaine de football aurait assumé le financement du stage de l’équipe nationale de Mauritanie en préparation de la CAN 2023.

Cependant, ces allégations ont été promptement et catégoriquement réfutées par la Fédération de Football de la Mauritanie, qui a qualifié ces informations de calomnieuses et totalement dénuées de tout fondement. La Fédération mauritanienne de football a souligné de manière formelle que l’information, bien que malheureusement largement diffusée, était entièrement fausse.

Pour donner naissance à cette soi-disant fake news, un entretien avec le journaliste mauritanien Lassana Camara a même été totalement inventé. Selon cette narration inventée, Lassana Camara aurait confirmé la participation financière de la Fédération royale marocaine de football à la préparation des Mourabitounes lors de leur stage en Tunisie précédant la CAN 2023.

Lassana Camara a vivement réagi en désavouant ces allégations dans un post publié sur son compte X (anciennement Twitter), rétablissant ainsi la vérité et dénonçant la manipulation de l’information par des médias algériens.

« Un journal ou une page poubelle algérien a écrit que moi de manière mensongère : « j’ai déclaré que le stage de la Mauritanie en Tunisie 🇹🇳 a été financé par la Fédération Marocaine de Football ».
✅ Premièrement, c’est une citation mensongère et totalement inventée.
✅ Deuxièmement, je ne connais pas ce journal et j’ai jamais donné d’interview à cet organe ordurier
✅ Troisièmement, la Fédération mauritanienne n’a pas besoin d’assistance. Elle est très bien gérée avec des fondations financières solides.
✅ Quatrièmement, si vous avez des problèmes avec les marocains, il faut régler ça entre vous. Vous cherchez à discréditer des personnes pour atteindre le Maroc.
✅ Cinquièmement, si je dois dire quelque chose, je sais le faire moi-même, j’ai pas besoin de cet organe moribond.
C’est pas du journalisme, c’est du charlatanisme ! »


En sus de cette polémique, la presse algérienne a ajouté une dimension controversée en maintenant des propos dépréciatifs envers l’équipe mauritanienne. Dans la continuité d’un racisme profondément enraciné dans le contexte algérien, elle a encouragé les Fennecs à battre les Mourabitounes, les considérant comme étant « largement à leur portée », voire à « baisser le rideau et en finir avec le football une bonne fois pour toutes ». Cette attitude discriminatoire a soulevé des critiques supplémentaires quant à la manière dont le sport est utilisé pour véhiculer des préjugés et des stéréotypes.