dimanche, mars 3, 2024
National

Le Maroc rejoint la coalition industrielle arabe intégrée

Spread the love

LE MAROC REJOINT LA COALITION INDUSTRIELLE ARABE INTÉGRÉE

Le Maroc a officiellement intégré la coalition industrielle intégrée pour le développement économique durable, rejoignant ainsi les Émirats arabes unis, l’Égypte, la Jordanie et le Bahreïn.

Cette adhésion a été consacrée par la signature d’un mémorandum d’entente, lors de la quatrième réunion ministérielle de haut niveau qui s’est déroulée à Manama. La cérémonie a réuni les ministres de l’Industrie des quatre pays membres, ainsi que Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce marocain.

La coalition industrielle intégrée pour le développement économique durable, dont le lancement a eu lieu à Abou Dhabi en mai 2022, se positionne comme un cadre de coopération visant à soutenir le développement économique durable et à créer davantage d’opportunités d’investissement au sein de la région, selon les informations diffusées par le ministère de l’Industrie et du Commerce marocain à travers un communiqué officiel.

Initiée en mai 2022 à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, la coalition industrielle intégrée, maintenant composée de cinq nations, représente une plateforme de collaboration entre ses membres. Son objectif est de favoriser le développement économique durable, d’encourager la création d’opportunités d’investissement sur leur territoire respectif, d’améliorer l’intégration des ressources et des industries, et d’accroître la contribution du secteur industriel au produit intérieur brut (PIB) des pays partenaires.

L’objectif principal de cette coalition est d’établir un noyau économique et industriel régional capable de relever les défis communs et les crises mondiales. Elle vise également à promouvoir la souveraineté économique de ses cinq membres, en mettant l’accent sur des secteurs essentiels tels que l’alimentation, la santé, l’énergie et l’industrie.

Dans son allocution, Ryad Mezzour, ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, a mis en avant le caractère stratégique de cette adhésion, qualifiant celle-ci de « véritable opportunité pour renforcer l’intégration de nos industries et développer davantage de projets générateurs de croissance et d’opportunités d’emploi pour nos jeunes ».

Le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce a souligné que cette adhésion marque une étape significative dans le processus de croissance et d’intégration industrielle régionale, en mettant en lumière les atouts économiques spécifiques du Royaume du Maroc.

Ryad Mezzour a notamment évoqué les réalisations notables dans des secteurs clés tels que l’automobile, les énergies renouvelables, l’agro-industrie, l’aéronautique, le textile, la pharmacie, les industries électriques et électroniques, le phosphate et les industries minières.

Le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce a également insisté sur les avantages compétitifs du Maroc, citant ses ressources naturelles diversifiées, sa base solide de talents et de compétences, son infrastructure avancée, ainsi que son vaste réseau de partenariats avec plusieurs pays à travers le monde.