jeudi, février 29, 2024
NationalSociété

Généralisation de l’anglais au Maroc: explications d’un responsable

Spread the love

GÉNÉRALISATION DE L’ANGLAIS AU MAROC : LES EXPLICATIONS D’UN RESPONSABLE

Le directeur des programmes d’études au ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement élémentaire et des Sports, Mohamed Zerouali, a affirmé que la tendance à la généralisation de l’enseignement de l’anglais au sein des établissements scolaires publiques est dictée par l’importance des rôles fonctionnels de cette langue au niveau international.

Dans une déclaration à l’agence de presse marocaine MAP (Maghreb Arabe Presse), Mohamed Zerouali a souligné que le ministère a décidé de généraliser la langue anglaise dans l’enseignement public compte tenu de la place qu’elle occupe dans la société et de ses rôles fonctionnels importants dans le monde et, partant, des perspectives qu’elle ouvre aux jeunes, en particulier dans les domaines de la connaissance, de la technologie et de la communication.

La décision de généraliser cette langue répond aussi au souci d’assurer l’égalité des chances entre les élèves de l’enseignement public et privé, où l’enseignement de l’anglais débute dès le niveau primaire, a-t-il expliqué.

En optant pour la généralisation de l’anglais dans l’enseignement public, le ministère travaille sur ce que l’on appelle le bilinguisme additionnel en linguistique (français et anglais), précise la même source.

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement élémentaire et des Sports avait décidé de généraliser progressivement la langue anglaise au sein des établissements publics. A partir de l’année scolaire 2023-2024, l’enseignement de l’anglais a commencé dès la première année du cycle collégial, au lieu de la troisième année comme ce fut le cas auparavant.

Selon le ministère, l’enseignement de la langue anglaise durant l’année scolaire en cours concerne environ 10% des élèves de la première année de la phase secondaire, et 50% des élèves de la deuxième année, l’objectif étant d’atteindre tous les élèves du secondaire à compter de 2025.




Mohamed Zerouali a expliqué que le Département a travaillé, y compris dans le cadre de partenariats internationaux, sur l’élaboration de plusieurs outils didactiques et d’un nouveau cadre méthodologique en phase avec la généralisation de l’enseignement de l’anglais.

Le directeur des programmes d’études au ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement élémentaire et des Sports a ajouté que le ministère cherche à fournir des supports d’appui, notamment des moyens informatiques et de communication et des plateformes numériques qui contribuent au processus d’apprentissage.

Concernant les ressources humaines, Mohamed Zerouali a assuré que le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement élémentaire et des Sports organise des sessions de formation continue pour familiariser les enseignants avec les nouveautés et les programmes scolaires et assurer les missions d’encadrement et d’accompagnement, relevant que la formation et la mobilisation des compétences humaines vont bon train et continueront d’accompagner le chantier de la généralisation de la langue anglaise.

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement élémentaire et des Sports a mis en place un comité central de pilotage, qui réunit également les responsables des directions centrales concernées, afin de suivre et d’évaluer la mise en œuvre du programme de généralisation de la langue anglaise durant toutes ses étapes. Des comités de pilotage régionaux et provinciaux seront créés pour assurer la planification et l’implémentation des procédures de généralisation.