dimanche, mars 3, 2024
Faits diversNationalSociété

Assaut collectif à Sebta: 25 assaillants arrêtés

Spread the love

ASSAUT COLLECTIF À SEBTA: 25 ASSAILLANTS ARRÊTÉS

Assaut à Sebta : arrestation de 25 assaillants, impliqués dans des violences contre les services sécuritaires

Le Parquet compétent de la ville de Tétouan a pris la décision de mettre en détention 25 individus, tous des migrants clandestins, qui tentaient d’entrer de manière forcée dans le préside de Sebta.

Ces individus font l’objet d’accusations liées à leur implication dans des actes de violence dirigés contre les services de sécurité, survenus lors d’une intervention visant à contrecarrer une tentative d’assaut regroupant près de 1 000 candidats à l’émigration clandestine contre le préside occupé de Sebta.

L’enquête en cours, placée sous la supervision du parquet de Tétouan, se concentre sur la tentative d’assaut impliquant environ 1 000 candidats à l’émigration clandestine contre le préside occupé de Sebta.

Dans le cadre de cette opération, 25 individus impliqués dans des actes de violence contre les forces de sécurité ont été appréhendés et placés en détention dans la prison communément appelée « Somal ».

Selon des témoignages recueillis par le journal arabophone Al Akhbar le 23 novembre, « ces migrants clandestins, refusant de se conformer aux ordres, ont attaqué les forces de l’ordre en lançant des projectiles et en utilisant des bâtons lors de l’assaut ».

Ces actes de violence ont entraîné « des blessures pour une cinquantaine de membres des forces de l’ordre.




Certains blessés demeurent actuellement hospitalisés au centre hospitalier provincial Saniat-Rmel à Tétouan, tandis que d’autres ont pu quitter l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires ».

L’assaut collectif, rappelé par le journal, a été déjoué grâce à la vigilance des services de sécurité marocains, en coordination avec les autorités locales des préfectures de M’diq-Fnideq et de Fahs-Anjra.

« Les mouvements des assaillants ont été repérés durant la nuit par les caméras de surveillance, confirmant ainsi les informations préalablement fournies par les services de renseignement », ont expliqué des sources d’Al Akhbar.

Les forces de sécurité, composées de membres des forces auxiliaires, de la gendarmerie royale, d’unités d’intervention mobile et de la police, ont réussi à neutraliser ce mouvement collectif par une action préventive, empêchant les assaillants de franchir les frontières fictives et de grimper la barrière extérieure du préside occupé de Sebta.

Face à cette menace, l’ensemble du dispositif de sécurité de la région a été placé en état d’alerte, et plusieurs opérations de ratissage ont été menées dans les forêts limitrophes ainsi que dans toutes les zones susceptibles d’abriter les immigrés clandestins.