jeudi, septembre 21, 2023
EconomieInternationalNational

Le Maroc vise 2 millions de voitures électriques par an d’ici 2030

Spread the love

LE MAROC VISE 2 MILLIONS DE VOITURES ÉLECTRIQUES PAR AN D’ICI 2030

Le Royaume du Maroc aspire à porter sa capacité de production à deux millions de voitures électriques par an d’ici 2030

STRATÉGIE AMBITIEUSE POUR L’ÉLECTRIFICATION DE L’INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC
Le Maroc, soucieux de s’inscrire dans la vague de l’électrification de l’industrie automobile, met en œuvre une stratégie ambitieuse visant à augmenter sa capacité de production de voitures électriques. Actuellement, le pays a la capacité de produire environ 40 000 voitures électriques par an, mais son objectif est de porter ce chiffre à 100 000 d’ici 2025, comme l’a annoncé Ryad Mezzour, ministre du Commerce et de l’Industrie. Cette initiative marque une étape significative dans la transition vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement et reflète la volonté du Maroc de jouer un rôle prépondérant dans l’industrie automobile électrique.

INVESTIR DANS L’ÉLECTROMOBILITÉ
Une des composantes majeures de cette transition est la fabrication de batteries électriques. Selon les déclarations de Mezzour, les batteries représentent une part importante du coût des voitures électriques, oscillant entre 20% et 25%. Conscient de cette réalité, le Maroc mise sur la production de batteries pour soutenir son industrie automobile en plein essor. Cette orientation est en ligne avec les tendances mondiales et offre des opportunités de développement économique et technologique significatives.

COLLABORATION AVEC DES MARQUES RENOMMÉES
En vue d’atteindre ses objectifs, le Maroc attire l’attention des acteurs internationaux majeurs du secteur. Des marques automobiles telles que Renault Mobilize ont manifesté leur intérêt pour investir dans la production de nouvelles voitures électriques sur le territoire marocain. Cette collaboration avec des acteurs de renom témoigne de la crédibilité croissante du Maroc en tant que pôle d’innovation et de production dans le secteur automobile.

INFRASTRUCTURE DÉDIÉE POUR LA PRODUCTION DE BATTERIES
Un pilier essentiel de cette transition est la mise en place d’une infrastructure adaptée à la production de batteries électriques. Pour concrétiser cette ambition, des zones industrielles spécialisées dans ce domaine seront créées. Cette initiative vise non seulement à répondre aux besoins de l’industrie, mais aussi à catalyser le développement de compétences locales et à stimuler la recherche et le développement.

ADAPTATION DES MODÈLES EXISTANT
La transition vers des véhicules électriques ne se limite pas à la production de nouveaux modèles, mais englobe également l’adaptation des modèles existants. Le Maroc s’engage à travailler en étroite collaboration avec les fabricants pour assurer que les modèles actuels puissent être électrifiés, ou même dotés de technologies hybrides. Cet engagement témoigne de la volonté de créer un écosystème favorable à l’adoption de technologies durables et respectueuses de l’environnement.

INVESTIR DANS LA FORMATION
En outre, le Maroc attache une grande importance à la formation dans le domaine des batteries électriques. Des partenariats avec des acteurs de la formation professionnelle sont mis en place pour développer les compétences nécessaires et garantir une main-d’œuvre qualifiée pour l’industrie émergente. Cette approche globale vise à créer une solide base de talents capables de soutenir la croissance de l’industrie automobile électrique.

PARTENARIATS INTERNATIONAUX CLÉS
L’initiative du Maroc en matière d’électrification a également été marquée par des partenariats internationaux clés. La signature d’un protocole d’accord avec « GOTION High-tech » pour la création d’une gigafactory dédiée à la production de batteries de voitures électriques représente un jalon majeur dans la réalisation de cette stratégie. Cette usine, prévue pour être la première de son genre au Maroc et construite en partenariat avec une entreprise chinoise, positionnera le pays comme un acteur incontournable sur la scène mondiale de l’industrie automobile électrique.

RENFORCEMENT DE L’INDUSTRIE AUTOMOBILE
Le secteur automobile joue un rôle de premier plan dans l’économie marocaine, employant des centaines de milliers de personnes et contribuant de manière significative aux exportations nationales. Le Maroc prévoit également une expansion de sa capacité de production à deux millions de voitures par an d’ici 2030. Cette ambition témoigne de la détermination du pays à jouer un rôle majeur dans l’industrie automobile mondiale, tout en renforçant son engagement en faveur de l’innovation, de la durabilité et de la croissance économique.