jeudi, juin 20, 2024
InternationalNationalsport

Le Maroc, 1ère nation arabe et africaine aux Championnats du monde de Natation en eau glacée

LE MAROC, PREMIÈRE NATION ARABE ET AFRICAINE À PARTICIPER AUX CHAMPIONNATS DU MONDE DE NATATION EN EAU GLACÉE

Le Maroc a pris part pour la première fois aux 13ème Championnats du monde de Natation en eau glacée de l’International winter swimming association (IWSA). La compétition qui s’est tenue du 23 au 28 janvier en Slovénie, a regroupé plus de 1000 nageurs de 31 pays.




Les quatre participants marocains, Fairouz Chbani, athlète de haut niveau et première femme marocaine à relever ce défis, Hassan Souiyah, Yahdih El Khalfaoui et Charif Khalifi, nageurs professionnels de l’association swim Academy de Laâyoune, devront relever un défi physique et mental en nageant sans combinaison dans une eau dont la température est comprise entre 3 et 4 degrés et en parcourant des distances entre 50 mètres et 450 mètres.

Fondée en 2006, cette discipline vient de Finlande, où la natation en eau libre dans des conditions hivernales est une tradition nationale de longue date.

« Nous sommes une équipe de passionnées (…) Nous avons découvert cette discipline en 2018 et du coup cette année (2023,NDLR) on a décidé de former une équipe marocaine pour représenter le Maroc pour le première fois aux championnats du monde (…)




Le Royaume du Maroc est aussi le premier pays arabe et africain qui participe à cette compétition », confie l’athlète Fairouz Chbani.

Les trois nageurs de l’équipe marocaine, ont suivi un programme spécial de préparation puisqu’ils n’ont pas pu s’entraîner dans les meilleures conditions en raison de climat de la ville de Laâyoune.

« Ils prennent des bacs qu’ils remplissent d’eau et de glaçons et restent dedans pendant 3 et 7 minutes pour habituer le corps à la température », explique-t-elle.

« Moi de mon côté, comme j’habite à Casablanca, je me suis déplacée durant cet hiver dans la région d’Ifrane et au Lac Bine El Ouidane. Ce ne sont pas les mêmes températures mais ça permet quand même au corps de s’habituer à l’eau froide », poursuit cette gymnase professionnelle de 27 ans.




L’équipe marocaine a effectué les premiers tests « Swim » aux Championnats du monde de Natation en eau glacée de l’International winter swimming association, mardi dernier.

« tout s’est bien passée, on a eu de la chance, il faisait 3 degrés », affirme Fairouz Chbani qui a disputé vendredi le 50 mètres freestyle en espérant « ramener une médaille pour le Maroc ».

« L’événement est magnifique, on a rencontré plusieurs nationalités qui étaient vraiment étonnées qui le Maroc puisse participer à ce genre de compétition. Tout le monde était enthousiaste à voir notre drapeau présent parmi les nations », se réjouit-t-elle.

L’équipe marocaine a disputé ce samedi une course de relais « symbolique », où chacun des quatre athlètes a nagé 25 mètres en freestyle.