samedi, juillet 20, 2024
InternationalNationalSociétésport

Voici les 5 joueurs marocains encensés par la FIFA

VOICI LES 5 JOUEURS MAROCAINS ENCENSÉS PAR LA FIFA

Le Maroc est à l’honneur dans la rubrique dédiée aux « joueurs à suivre » et publiée par la Fédération internationale de football (FIFA) dans l’un des contenus d’accompagnement prévus pour le Mondial 2022. L’instance a braqué les projecteurs sur cinq joueurs marocains à surveiller de près.




Le premier est le gardien de but Yassine Bounou. Âgé de 31 ans, le joueur évolue à Séville et a reçu en mai dernier le trophée Zamora qui récompense le meilleur gardien de la saison en Liga espagnole. Actuellement blessé, il reste un atout majeur pour les Lions de l’Atlas. Sur la liste de la Fifa, il y a Romain Saïss, le défenseur central et capitaine des Lions de l’Atlas. À 32 ans, le joueur qui a rejoint en juin dernier le Besiktas Istanbul après plusieurs années en Angleterre à Wolverhampton, est connu pour « son sens de l’anticipation et sa redoutable efficacité dans les duels ». Pour la Fifa, « il est devenu l’un des piliers de la sélection marocaine en raison de ses expériences, ses qualités de leadership et sa persévérance ».




Le troisième joueur marocain que la Fifa invite à surveiller de près est le sociétaire du Paris Saint-Germain Achraf Hakimi. Le latéral droit de 23 ans a une expérience internationale remarquable pour son jeune âge. En six ans avec les Lions de l’Atlas, il a montré grâce à ses performances qu’il reste un joueur dont il faut se méfier. L’instance internationale de football invite également les autres pays du groupe F à surveiller de près, Sofyan Amrabat, le milieu de terrain qui évolue à la Fiorentina. Même si le joueur âgé de 25 ans, a été longtemps absent des terrains à cause de ses blessures répétées, cela n’a rien ôté de son talent, de « sa capacité à freiner les attaques adverses, à couper les lignes de passe et à fermer les espaces ».




La Fédération internationale de football (FIFA) affirme qu’il reste un maillon très important sur lequel devra s’appuyer Walid Regragui pour « surmonter les épreuves qui attendent les Lions de l’Atlas dans le Groupe F ». Le dernier de la liste est l’ailier gauche Sofiane Boufal. « dribbleur et buteur, il peut tout aussi bien tenir le rôle d’avant-centre. Parallèlement, il n’hésite pas à se mettre au service des autres, par sa générosité dans l’effort et le replacement », informe la Fédération internationale de football. Les performances de Sofiane Boufal lors de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) passée sont encore fraiches dans les esprits.