vendredi, juin 21, 2024
InternationalNationalSociété

Le Maroc déploie des drones militaires près de Sebta et Melilla

Le Maroc déploie des drones militaires près de Sebta et Melilla




Le Maroc aurait déployé des drones turcs Bayraktar TB2 aux frontières avec les villes occupées de Ceuta et Melilla pour empêcher d’éventuels assauts de migrants.

Le Maroc a acquis 13 de ces drones turcs en 2021.

Un premier lot a été réceptionné en septembre dernier, après que le contrat de commande avec la société turque a été signé en avril.

En juillet, des soldats marocains étaient en Turquie pour suivre une formation sur le maniement de ce drone qui peut être utilisé pour la surveillance ou comme arme de destruction, rappelle Ok Diario.

Ces drones Bayraktar sont utilisés par le Maroc « pour le contrôle des frontières » avec Ceuta et Melilla et dans la lutte contre les réseaux de trafic de drogue.

Des sources militaires indiquent que ces drones opèrent depuis la base de Sidi Slimane.




Cette base est utilisée régulièrement par les avions américains pour des escales logistiques.

La présence de ces drones près de la frontière de Ceuta et Melilla a suscité la réaction du parti Vox dont le groupe parlementaire a adressé une question au gouvernement pour savoir s’il était au courant de ce déploiement marocain.

En réponse, l’Exécutif espagnol a souligné que « chaque pays est souverain pour gérer la surveillance de ses frontières avec les moyens qu’il juge appropriés ».

Fabriqué par la société Baykar, ce drone peut supporter une charge utile de plus de 55 kilos.

Mis en service en 2014, le Bayraktar TB2 a été fabriqué pour l’armée de l’air turque qui en possède 75 unités. En 2018, le Qatar en a acheté six unités.

La même année, l’Ukraine a aussi acquis douze unités de ce drone pour 69 millions d’euros. Ces drones lui ont permis de faire face à l’invasion russe.