lundi, avril 22, 2024
EconomieInternationalNationalPolitique

Une délégation d’ambassadeurs arabes en visite à Dakhla

Des ambassadeurs arabes en visite à Dakhla




Une délégation d’ambassadeurs arabes, composée des représentants à Rabat de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, d’Oman et de la Jordanie, s’est rendue à Dakhla. Objectif: s’enquérir des projets économiques lancés dans la région, notamment dans le secteur de la pêche.




La visite initiée par le Conseil régional Dakhla-Oued Eddahab, en coopération avec la Fondation diplomatique, entend révéler les potentialités de la région aux investisseurs et au corps diplomatique accrédité au Maroc.

Le président du conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, Khattat Yanja et les diplomates, ont eu une rencontre au cours de laquelle l’accent a été mis sur le processus de développement dans la perle du Sud marocain, en plus des opportunités d’investissement, les grands chantiers réalisés et les projets prometteurs en cours.

Par la suite, les visiteurs ont eu droit à une visite guidée au port de Dakhla Atlantique en projet.




Mais aussi sur les sites industriels de conservation des poissons pélagiques (des sardines, des thons, etc.), dans les unités de production agricole et d’autres spécialisées dans l’ostréiculture.

Il est prévu que la délégation fasse une escale à Laâyoune, samedi. Visiblement, les potentialités économiques des provinces du Sahara intéressent les investisseurs étrangers. L’ambassadeur du Royaume d’Arabie saoudite au royaume du Maroc, Abdullah bin Saad Al Ghurairi a exprimé son admiration face à l’essor que connait la région.

Le diplomate s’est dit impressionné par la réalisation de ces grands chantiers « en un temps record ».




La semaine dernière, l’attaché agricole à l’ambassade des États-Unis à Rabat, Thomas Right a effectué un déplacement dans la ville de Laâyoune où il a eu une rencontre avec le délégué provincial du département de la Pêche et avec le directeur régional de l’Office de la pêche.

Les Emirats arabes unis et la Jordanie ont déjà ouvert des consulats dans la ville de Laâyoune, respectivement en novembre 2020 et en décembre 2020. L’Arabie saoudite n’a pas encore franchi le pas.

Pour rappel, l’Arabie saoudite avait promis en mars 2016 d’appuyer la marocanité du Sahara par des investissements dans la province.




À lire aussi:

Pêche maritime: un milliard de dirhams d’investissements à Dakhla