lundi, avril 22, 2024
InternationalNationalPolitique

Le Polisario nie tout appui militaire de l’Iran

Le Polisario nie tout appui militaire de l’Iran




Le groupe séparatiste armé Polisario s’invite à la dernière passe d’armes ente le Maroc et l’Iran. Son représentant en Europe a rejeté les déclarations de Nasser Bourita, lors de son intervention devant la conférence d’AIPAC, accusant le régime de Téhéran de soutenir militairement le mouvement de Brahim Ghali. «C’est du mensonge et sans fondement», a souligné Oubi Bouchraya El Bachir dans un communiqué.




Le groupe séparatiste armé Polisario a réitéré, à cette occasion, le refus du Front des «allégations» du ministre marocain des Affaires étrangères, en demandant à ce dernier de «fournir des preuves» attestant d’un appui en armes de l’Iran au Polisario.

Une requête déjà formulée par la même personne, au lendemain de la rupture des relations diplomatiques entre Rabat et Téhéran, le 1er mai 2018.

La réaction d’El Bachir est parfaitement conforme au rejet, samedi, du porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Lui aussi a dénoncé les accusations exprimées par Nasser Bourita, le jeudi 5 mai, les qualifiant d’«allégations sans fondements».

À rappeler que l’Iran reconnaît la «République arabe sahraouie démocratique (RASD)», depuis le 27 février 1980.