samedi, juin 22, 2024
Faits diversNational

Une femme condamnée pour le meurtre de son mari et de son fils

Maroc : une femme condamnée pour le meurtre de son mari et de son fils

La chambre criminelle de la Cour d’appel de Tétouan (ville du Maroc, située dans le nord du pays, dans le Rif occidental), a récemment rendu son verdict dans une affaire de meurtre complexe, où une femme a été condamnée à une peine d’emprisonnement à vie pour l’assassinat de son époux et de son fils.

La chambre criminelle près la cour d’appel de Tétouan a rendu son verdict, tôt mercredi, en condamnant l’épouse impliquée dans cet incroyable fait divers à une peine de réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une indemnisation de la partie civile de l’ordre d’un million de dirhams. Cette indemnisation est répartie entre 500.000 dirhams aux ayants-droit de l’époux et 500.000 dirhams à (R.M) qui s’est constituée partie civile», rapporte le quotidien arabophone Assabah.

L’affaire a éclaté le 31 mai 2023 lorsque les forces de police judiciaire de Tétouan ont révélé la mise en détention d’une femme et de son frère, tous deux soupçonnés d’être impliqués dans le meurtre de l’époux et du fils de la femme. Les homicides remontent à 2012 et se sont produits au sein même de la résidence conjugale, située dans le quartier Oued El Maleh à Martil. Selon la version des faits avancée par la police, les suspects auraient enterré les corps des défunts dans le garage de la maison avant de signaler leur disparition aux autorités, afin de détourner les soupçons et de masquer leurs crimes.

Des sources proches de l’enquête ont révélé qu’à un certain point, le frère de l’épouse de la victime s’est présenté à la préfecture de police de Tétouan. Cherchant à se disculper, il aurait accusé sa sœur d’être la seule responsable de ces crimes. Pour valider les déclarations de l’homme, la police de Tétouan a requis l’assistance de leurs collègues de Martil qui ont dépêché une unité au domicile de la femme, ce qui a mené à son arrestation.

Lors des interrogatoires qui ont suivi, l’accusée a d’abord nié toute implication dans les homicides. Cependant, elle a fini par avouer en affirmant que son frère l’avait aidée à commettre ces crimes sordides. En conséquence, elle a été condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de son mari et de son enfant. Quant au frère, toutes les charges à son encontre ont été abandonnées en raison de son décès survenu avant le déroulement du procès

Les enquêtes menées par les services de police judiciaire ont éclairé les motivations du meurtre du mari de l’épouse condamnée. On ignore pourquoi l’enfant a également été assassiné. Il est apparu que la femme et son frère auraient tué le mari dans le but de s’approprier le patrimoine du défunt. Au bout du compte, les divergences nées autour de cet héritage ont poussé le frère à dénoncer et incriminer sa sœur.