mardi, mai 21, 2024
InternationalNationalSociété

Maroc : nouveau système de gestion du trafic aérien

GESTION DU TRAFIC AÉRIEN : LE ROYAUME DU MAROC SE DOTE D’UN SYSTÈME MODERNE

L’Office national des aéroports du Maroc (ONDA) a récemment pris des mesures importantes pour renforcer sa position en tant que leader régional dans le domaine de la navigation aérienne en adoptant le système de gestion du trafic aérien de pointe, ManagAir, développé par la société Indra, leader mondial du développement d’outils de gestion du trafic aérien.

Le déploiement du système ManagAir permettra à l’Office national des aéroports du Maroc de répondre aux défis croissants de gestion du trafic aérien et d’améliorer l’efficacité de ses opérations.

En utilisant cette solution de dernière génération, l’Office national des aéroports du Maroc pourra optimiser la fluidité du trafic aérien au Maroc, augmenter sa capacité et réduire les émissions de CO2, conformément aux objectifs environnementaux du pays.

Ce système permettra également une coordination accrue entre les États membres de l’AEFMP (Algérie-Espagne-France- Maroc-Portugal par ordre alphabétique), renforçant ainsi la connectivité et la sécurité aériennes dans la région.

L’Office national des aéroports du Maroc pourra ainsi garantir la continuité des services de navigation aérienne et fournir une expérience de vol sûre et efficace.

Hicham Abdelaziz Moumni, directeur de l’Office national des aéroports du Maroc, a souligné l’importance de cette nouvelle avancée technologique.

Il a déclaré que l’Office national des aéroports du Maroc utiliserait désormais le système de contrôle du trafic aérien le plus moderne au monde, positionnant ainsi le Maroc comme un acteur clé dans le domaine de la navigation aérienne.

Il a également souligné l’engagement de l’Office national des aéroports du Maroc à mettre en œuvre les objectifs du Ciel unique européen, démontrant ainsi la volonté du Maroc de se conformer aux normes internationales les plus élevées en matière de gestion du trafic aérien.



Federico Rueda, directeur de l’activité « Air Traffic Management » chez Indra, a expliqué les caractéristiques du système ManagAir qui apportera des améliorations significatives à la gestion du trafic aérien.

Il a notamment mentionné une interface utilisateur améliorée, un accès sécurisé et une automatisation plus poussée, offrant ainsi une meilleure expérience pour les utilisateurs du système.

La migration vers le système ManagAir se fera en deux étapes, en collaboration avec Eurocontrol et sous la supervision de l’Autorité marocaine de l’aviation civile.

Cette approche progressive garantira une transition en douceur et une conformité aux normes internationales de l’aviation.

En adoptant le système ManagAir, le Maroc renforce sa position en tant que pôle régional de la navigation aérienne et témoigne de son engagement envers la modernisation et l’optimisation de ses infrastructures aéroportuaires.

Cette initiative permettra d’améliorer l’efficacité opérationnelle, la sécurité et la durabilité environnementale du secteur de l’aviation au Maroc, contribuant ainsi à renforcer sa compétitivité et son attractivité en tant que destination aérienne.