lundi, juillet 15, 2024
NationalSociété

Maroc : généralisation progressive de l’anglais

ÉDUCATION : LE ROYAUME DU MAROC ENTAME LA GÉNÉRALISATION PROGRESSIVE DE L’ANGLAIS

Le français, qui a longtemps occupé une place centrale en tant que principale langue étrangère enseignée dans l’Éducation nationale au Maroc, est sur le point d’être progressivement remplacé par l’anglais.

Le ministère compétent a récemment publié une circulaire définissant les orientations de ce processus pour les niveaux collège et lycée.

À partir de la prochaine rentrée scolaire, l’anglais, jusqu’à présent enseigné comme deuxième langue étrangère jusqu’en troisième année du collège, sera progressivement généralisé dans les collèges au Maroc.

Une circulaire du ministère de l’Éducation nationale, de la petite enfance et des sports, publiée le mercredi 23 mai, établit les grandes lignes de ce projet sur une période de deux ans.

D’ici 2025-2026, cette langue sera enseignée dans les trois niveaux du collège.

Le document, adressé aux Académies régionales de l’enseignement et de la formation (AREF), aux directeurs centraux et régionaux, aux directeurs d’établissement et aux enseignants d’anglais, indique que l’année scolaire 2023-2024 marquera le début de ce processus en trois étapes.




La première étape consistera à introduire l’enseignement de l’anglais comme langue étrangère dès la première année du collège, couvrant initialement 10% des effectifs.

En deuxième année de collège, la couverture passera à 50%.

À partir de la rentrée 2024-2025, la première année du collège sera enseignée à 50% en anglais, tandis que la deuxième année sera totalement enseignée en anglais.

L’année scolaire suivante, 2025-2026, l’enseignement en anglais couvrira l’intégralité du cycle du collège, de la première à la troisième année.

Selon la circulaire, cette couverture implique deux heures d’enseignement de la langue par semaine pour les élèves.

Chaque enseignant sera responsable de 12 classes, ce qui représente 24 heures de cours hebdomadaires.

Ce processus progressif vise à préparer les élèves du secondaire à acquérir une meilleure maîtrise de la langue anglaise d’ici la fin de leur parcours collégial.

L’objectif est de les doter des compétences nécessaires pour suivre certaines matières au lycée entièrement en anglais.




Pour le second cycle de l’enseignement secondaire, le ministère prévoit que, à partir de 2027, certaines matières seront enseignées en anglais, tout comme c’est déjà le cas avec le français dans certaines matières scientifiques et techniques.

Ce processus débutera dès la première année du lycée, connue sous le nom de tronc commun.

Les modalités de poursuite de l’enseignement de l’anglais seront définies ultérieurement.

À terme, l’objectif est de permettre aux étudiants de différentes filières d’acquérir une maîtrise linguistique suffisante pour interagir pleinement, non seulement dans l’apprentissage des matières autres que la langue elle-même, mais aussi dans des cursus entièrement en anglais.

Le ministère envisage d’élargir l’apprentissage à une deuxième langue étrangère comme une option à long terme, offrant aux apprenants la possibilité d’élargir leurs horizons de formation à l’avenir.

En effet, une fois qu’ils accèdent à l’enseignement supérieur, ils ne seront plus limités uniquement au français ou à l’arabe dans certaines filières.