jeudi, juin 20, 2024
National

Paléontologie : découverte au Maroc d’un spécimen unique

PALÉONTOLOGIE : DÉCOUVERTE AU MAROC D’UN SPÉCIMEN UNIQUE

Une équipe de paléontologues américains et marocains ont réussi à découvrir une espèce, jusque-là inconnue, de mosasaures, ayant vécu à l’ère du Crétacé supérieur.

Les premières informations disponibles indiquent que le spécimen serait doté de dents assez uniques (voir photographie ci-dessous) .

D’après les informations de l’université de Bath, cette espèce aura parcouru la terre il y a de cela 66 millions d’années et aurait vécu dans les eaux du Maroc.

Faisant partie de la famille des grands prédateurs, le mosasaure, baptisé « Stelladens mysteriosus », aurait la particularité d’avoir des dents de dents vrillées en forme d’étoile, contrairement aux autres espèces qui ont des dents tranchantes.

D’après les explications scientifiques, cela impliquerait plusieurs possibilités, notamment un régime alimentaire spécial.

Le Dr Nick Longrich du Milner Centre for Evolution à l’université de Batch, indique que : « c’est une surprise. Nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant ».




Et de rajouter : « nous n’avons aucune idée sur le régime alimentaire de cette espèce, car elle ne ressemble en rien aux autres spécimens et encore moins à un quelconque parent contemporain. Il est bien possible que cette espèce devait se nourrir de quelque chose de petit, ayant une carapace ou coquille dure ».

De son côté, le Dr Nathalie Bardet, spécialiste en biologie marine au musée d’histoire naturelle de Paris avance : « cela fait 20 ans que je mène des travaux autour des mosasaures marocains, mais je n’ai jamais rien vu de la sorte. C’est perplexe et fascinant ! ».

Par ailleurs, le Professeur Nour-Eddine Jalil de l’université Cadi Ayyad, explique : « l’on a pu découvrir de nombreuses espèces au Maroc, ce qui témoigne de la diversité biologique qui y régnait auparavant. Cette espèce de mosasaures s’ajoute à d’autres découvertes uniques, à l’image de tortues et de vertébrés à la physionomie intrigante ».
paléontologie découverte Maroc specimen mosasaure