samedi, décembre 9, 2023
Faits diversInternationalNationalSociété

(Vidéo) Hassan Iquioussen étonné de son accueil par les autorités marocaines

Spread the love

(VIDÉO) HASSAN IQUIOUSSEN ÉTONNÉ DE SON ACCUEIL PAR LES AUTORITÉS MAROCAINES

À son arrivée au Maroc, l’imam de Lourches Hassan Iquioussen qui avait été expulsé de Belgique, où il s’était réfugié après avoir fui la France pour échapper à une ordonnance d’expulsion, a été accueilli par sa famille.




Expulsé vendredi 13 janvier vers le Maroc par la Belgique, l’imam marocain Hassan Iquioussen a été accueilli par sa famille à Casablanca, qui réside dans un quartier populaire de la métropole. Son expulsion vers le royaume du Maroc est un épisode de ce feuilleton judiciaire qui dure depuis plusieurs mois (l’affaire n’est pas encore terminée). À son arrivée à l’aéroport de Casablanca, l’ancien imam de Lourches, dans le nord de la France, a été filmé par un membre de sa famille. Sur cette vidéo, on aperçoit un Hassan Iquioussen visiblement calme et détendu. Il dit avoir été salué par des policiers marocains avant que ces derniers ne le laissent partir sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.




Pour rappel, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin avait ordonné l’expulsion du territoire français de Hassan Iquioussen, accusé de tenir « depuis des années un discours haineux à l’encontre des valeurs de la France », vers le Maroc. Une mesure qui avait été suspendue par le tribunal administratif de Paris le 5 août dernier au motif qu’elle porterait une « atteinte disproportionnée » à sa « vie privée et familiale ». L’affaire sera portée devant le Conseil d’État. Ce dernier a examiné le recours et entériné l’expulsion de l’imam marocain. Depuis, Hassan Iquioussen, qui est inscrit au FPR, le fichier des personnes recherchées, était introuvable. Il se serait réfugié en Belgique. Une information qui sera plus tard confirmée.




Un juge d’instruction de Valenciennes (Nord) émettra un mandat d’arrêt à l’encontre du prédicateur marocain pour « soustraction à l’exécution d’une décision d’éloignement ». Arrêté le 30 septembre dernier à Mons en Belgique, Hassan Iquioussen sera libéré puis placé sous surveillance électronique. La justice belge a refusé la demande d’extradition réclamée par la France, ce qui a poussé le parquet à faire appel. Dans la foulée, l’imam de Lourches a perdu son droit de séjour en France et devait retourner dans son pays d’origine, le Maroc. En l’absence d’une réponse de Paris à la demande de prise en charge émanant des autorités belges, Hassan Iquioussen, placé dans un centre de rétention vue de son éloignement du territoire belge, a été reconduit vers le Maroc.