lundi, avril 22, 2024
InternationalNationalSociété

(Vidéo) Le PDG de Royal Air Maroc revient sur les chiffres et les liaisons mises en place

(Vidéo) Le PDG de Royal Air Maroc revient sur les chiffres et les liaisons mises en place




Les réservations de billets de retour vers le Maroc via la RAM sont montées en flèche, surtout après les instructions royales pour la fixation des prix de voyage, de manière à faciliter le retour des Marocains du monde. Le PDG de la compagnie aérienne nationale est revenu sur les chiffres et les liaisons mises en place.




Intervenant ce lundi matin lors d’une conférence de presse tenue au siège de la Royal air Maroc (RAM) à Casablanca, le président-directeur général de la compagnie aérienne nationale, Abdelhamid Addou, a assuré que les avions seront mobilisés à 100% de leurs capacités.

L’objectif est d’accompagner la reprise des voyages internationaux cet été, dans un contexte de crise sanitaire lié à la Covid-19 et où ces allers-retours restent conditionnés par le protocole mis en place par le ministère de la Santé.

Si les vols seront pleins, l’entreprise s’est dit exigeante sur le respect des mesures sanitaires à bord, notamment le port de masque obligatoire tout au long du voyage et la désinfection.




Les réservations à destination du Maroc sont montées en flèche, surtout avec le retour des Marocains du monde et la décision royale de fixer les prix de billets. Elles ont été saturées durant la nuit dernière, avec un nombre de plus de 120 000.

Ce rythme ne cesse de s’accélérer, a indiqué le PDG, qui souligne une «augmentation spectaculaire des arrivées avant l’aïd et le début des vacances d’été». Par ailleurs, «les retours vers Paris pour le mois d’août sont déjà saturés», a-t-il indiqué.

Pour accompagner cette reprise, Abdelhamid Addou a déclaré que «tout le monde est mobilisé aujourd’hui afin de faciliter le retour, d’où il y aura des vols pleins».




Il s’agira également de suivre l’évolution des rythmes et des directions de voyages les plus fréquents en fonction des période de la saison estivale, puisque «le sens Europe-Maroc est plein en début d’été et inversement à la fin des vacances».

Dans ce sens, le Président Directeur Général de la Royal Air Maroc est revenu sur la fixation des prix de billets sous instruction royale, indiquant qu’il s’agit tout d’abord d’«une action sociale» à laquelle la compagnie aérienne adhère.

«De ce fait, on n’est pas dans une réflexion sur le manque à gagner car c’est aussi le rôle de notre entreprise que de nous engager dans cette action-là», a souligné le PDG de la RAM.




De nouvelles liaisons aériennes pour faciliter l’accessibilité des retours

Ces réservations ont été marquée cependant par des perturbations, au cours des dernières heures, où certains voyageurs se sont confrontés à des problèmes de réservations ou d’annulations.

Le PDG de la RAM a rappelé que les conditions générales de vente prévoient la possibilité d’obtenir des avoirs «comme il en y a eu depuis le début de la pandémie», avec une option pour utiliser cet avoir dans l’achat d’un nouveau vol disponible.

«De nouvelles lignes sont mises en place pour couvrir les besoins des voyageurs», notamment depuis et vers Antalya, Paris, Barcelone, Lyon, Madrid, Tanger-Londres pour la première fois, ou encore Casablanca-Naples.




Pour l’aéroport de Fès, «un programme important avec des voyages depuis et vers Amsterdam Bruxelles et Bordeaux entre autres est prévu, car il s’agit désormais d’une base aérienne touristique», a annoncé le PDG, ajoutant la mise en place de voyages Nador-Francfort Düsseldorf et une extension des vols à Oujda.

L’ensemble des dates et des destinations est consultable en ligne sur le site de la Royal Air Maroc. Dans l’objectif de mettre en place trois millions de sièges cet été afin de répondre à cette demande accrue, huit avions de plus seront affrétés. Ce sera en revanche la capacité maximale que la compagnie pourra couvrir.




Principalement pour des considérations techniques liées à la maintenance, l’entretien continu des avions et la sécurité des voyages. «Pour ces raisons-là, nous ne pouvons aller au-delà de nos capacités de gérer la flotte», a déclaré Abdelhamid Addou.

L’offre de la RAM vise particulièrement à assurer les voyages des Marocains du monde durant l’été et n’exclut pas les étudiants à l’étranger, qui «bénéficieront de la même offre, avec les mêmes prix et sans différentiation, puisqu’ils sont considérés eux-aussi comme des MRE». Elle ne se fait pas non plus sur un critère de nationalité et reste ouverte à tous les clients de la compagnie.