mardi, novembre 28, 2023
Faits divers

France: un Marocain égorgé à Pont-Saint-Esprit

Spread the love

France : un Marocain égorgé à Pont-Saint-Esprit




Sirènes hurlantes, les gendarmes sont arrivés au palais de justice de Nîmes avec les deux hommes suspectés dans l’assassinat perpétré dans la soirée du lundi 17 mai à Pont-Saint-Esprit.




Après leur passage dans la souricière du tribunal qui permet d’accéder aux cabinets des juges d’instruction, les deux suspects ont été interrogés dans le bureau de la juge Cohen.

Un peu plus tôt dans la matinée, le parquet de Nîmes avait ouvert une information judiciaire pour assassinat après qu’un homme de 44 ans a été retrouvé mort sous un canapé jeté dans un champ en bordure d’une voie de chemin de fer.

Les gendarmes de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze ont réussi à retrouver l’auteur présumé du meurtre qui serait intervenu sur fond de beuverie et de prise de stupéfiants dans une maison squattée par des marginaux.

L’homme a facilement reconnu être l’auteur d’un coup de couteau qui a totalement égorgé la victime, un homme de 44 ans natif du Maroc.




L’auteur présumé du meurtre, un homme qui est originaire de Compiègne (Oise) aurait également avoué avoir tiré sur son compagnon de beuverie.

Il s’agirait d’une sorte de fusil qui a été trafiqué en arme de poing. Les enquêteurs auraient découvert les deux armes. L’autre homme, qui a été placé en garde à vue pour les nécessités de l’enquête, est soupçonné d’avoir aidé à déplacer le cadavre et à le cacher sous le canapé.

Le parquet de Nîmes a demandé la mise en examen pour assassinat pour le premier avec un placement en détention et une mise en examen pour recel de cadavre et pour modification de la scène de crime pour le second.

Le meurtrier présumé devait être incarcéré et son comparse était également visé par une demande d’incarcération.