dimanche, février 25, 2024
Faits diversNational

(Vidéo) Marrakech: une vidéo postée sur les réseaux sociaux fait réagir les autorités

Spread the love

Célébration d’«Achoura» à Marrakech: la vidéo postée sur la Toile fait réagir les autorités




Les autorités de Marrakech ont réagi à la vidéo qui a largement circulé sur les réseaux sociaux, montrant des dizaines de jeunes en train de célébrer «Achoura» au quartier Sidi Ayoub, à l’ancienne médina de la ville ocre.




Munis de quelques instruments de musique, les «mis en cause» ont chanté et dansé, sans penser au risque de contamination à la covid-19 qui continue de faire des victimes à Marrakech.
La vidéo a d’ailleurs provoqué la colère des internautes qui ont appelé les autorités à intervenir pour sanctionner les coupables.
Ils ont également exprimé leur étonnement suite au non-respect flagrant des mesures préventives mises en place pour limiter la propagation du virus.
Suite à ce tollé, les autorités de Guéliz ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette vidéo qui a provoqué l’indignation. Quatre personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue.




Rappelons que Marrakech fait partie des villes où les mesures restrictives ont été durcies à cause du nombre important de contaminations.
Il avait été décidé de fermer les accès menant vers 12 quartiers, d’intensifier le contrôle des déplacements par les autorités publiques aux entrées et sorties de la ville, en plus de la fermeture des accès marginaux qui empêchent de soumettre tous les voyageurs au contrôle des autorisations exceptionnelles de déplacements.
Aussi, il a été décidé de fermer à 22H les cafés, les restaurants et les commerces tout en veillant au respect de la capacité d’accueil fixée à 50%, de contrôler le respect de la capacité d’accueil des moyens de transport public fixée à 50%.




Mais aussi de fermer les marchés pilotes, les souks à 17h00 et de fermer des zones, espaces verts et parcs publics disposant d’accès multiples et qui sont très fréquentés le soir.
La circulation vers ou en dehors de Marrakech est conditionnée par l’obligation de disposition d’une autorisation exceptionnelle remise par les autorités locales.
De même, il a été procédé au maintien des autres restrictions décidées lors de l’état d’urgence sanitaire (interdiction des rassemblements, des réunions, fêtes, cérémonies de mariage, les funérailles).
L’assouplissement de ces mesures sera tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique et du recul du nombre des contaminés, ainsi que de la réalisation des résultats tangibles en matière de maîtrise de ces foyers.