dimanche, mai 19, 2024
NationalSociété

La Royal Air Maroc a commencé son plan de licenciements

La RAM a démarré les licenciements des pilotes




La Royal Air Maroc a obtenu l’accord du gouverneur de Hay Hassani pour enclencher les licenciements prévus. Des lettres ont déjà été envoyées aux personnes concernées, notamment les pilotes.




Rappelons qu’en juillet dernier, le comité d’entreprise de la compagnie aérienne avait décidé le passage à la phase de licenciement économique nécessaire pour la survie de l’entreprise. 
La première phase des départs volontaires a enregistré le dépôt de 160 demandes (dont 40 pilotes) qui remplissent en majorité les conditions requises. Le plan prévoyant la suppression de 880 personnes, la deuxième phase consiste au licenciement de 720 employés, dont 140 pilotes.  « La solution de recourir à des licenciements pour motifs économiques est aujourd’hui nécessaire.




Elle est dictée par la nécessité de sauver la compagnie », précise une lettre du cabinet d’avocat de la RAM. Des licenciements ont été enclenchés au sein de plusieurs compagnies aériennes dans le monde, suite à la crise du nouveau coronavirus. 

D’après le courrier envoyé aux pilotes de ligne licenciés, la décision de la gouverneure de Hay Hassani a été actée le 18 août dernier, soit cinq jours après la réunion de la commission régionale chargée de statuer sur la demande d’autorisation de licenciements, déposée par RAM auprès de la délégation préfectorale du ministère du Travail.




Le courrier envoyé aux pilotes de ligne licenciés de la RAM: