dimanche, mai 26, 2024
NationalSociété

Fonds Corona: les nouvelles contributions de donateurs (avec résumé non exhaustif)

Face aux défis sanitaires et économiques que traverse le Maroc, des membres actifs de la communauté marocaine à l’étranger se proposent d’apporter leur contribution au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus.




– Dans ce sens, Youssef Aarab, directeur artistique de Maître Gims annonce une contribution de 500.000 dirhams en signe de solidarité avec ses concitoyens Marocains en ces temps difficiles.
– Le Groupe Barid Al-Maghrib a annoncé une contribution à hauteur de 153 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions du Roi Mohammed VI. “Dans un élan de solidarité, le Groupe Barid Al-Maghrib a annoncé ce matin qu’il contribue à hauteur de 153 millions de DH au fonds créé le 15 mars 2020 sur Ordre Royal pour faire face aux effets de la pandémie Covid-19”, indique le Groupe dans un communiqué. “Ce montant est reparti comme suit : Barid Al-Maghrib SA : 53 millions de DH et Al Barid Bank : 100 millions de DH”, précise la même source. Conscient que la protection de la santé des citoyens est l’affaire de tous, le Groupe souligne avoir pris plusieurs mesures destinées à limiter la propagation de cette épidémie au sein de ses différents sites et points de vente, à travers le renforcement de ses dispositifs d’hygiène et de sécurité.




– Engagée à soutenir l’élan de solidarité nationale, l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS) décide d’apporter une contribution financière de 15 millions de dirhams au profit du Fonds spécial, créé à l’initiative du Roi Mohammed VI, pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19). Cette décision témoigne de l’adhésion de l’Autorité à soutenir l’effort national de prévention et de lutte contre cette pandémie. L’Autorité réaffirme sa mobilisation totale à tous les efforts déployés par le Royaume du Maroc pour lutter contre le nouveau coronavirus, exhortant chacun à se joindre à l’effort national. Il est à rappeler que cette contribution de 15 millions de dirhams s’ajoute à la contribution du personnel de l’Autorité. Dans ce cadre, le Président, le Secrétaire Général et les Directeurs ont fait don d’un mois de salaire au profit du fonds et un dispositif a été également mis en place pour l’ensemble des collaborateurs.
– L’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS) et son personnel contribuent au Fonds spécial dédié à la gestion de la propagation de la pandémie du Coronavirus (Covid-19). Témoignant de leur engagement et actant leur devoir de solidarité nationale, l’ACAPS et son personnel contribuent au Fonds spécial dédié à la gestion de la propagation de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), explique d’autorité dans un communiqué. Le Président de l’Autorité, le Secrétaire Général et les directeurs ont décidé de faire un don de l’équivalent d’un mois de salaire à ce fonds. Un dispositif a été également mis en place afin de permettre à l’ensemble des collaborateurs de l’Autorité de contribuer à cette action solidaire.




– Dans le cadre de l’élan de solidarité national de lutte contre la pandémie du covid19, l’ensemble des dirigeants (Président Directeur Général, Directeurs Généraux, et Directeurs) de l’audiovisuel public (SNRT et SOREAD 2M) ont décidé de contribuer au fonds spécial de lutte contre le coronavirus créé sur instruction royale. L’audiovisuel public réitère également sa pleine mobilisation au service du citoyen marocain dans le cadre de la campagne d’information et de sensibilisation pour la lutte contre la propagation du virus Covid-19.
– Le Secrétaire général du Conseil supérieur des Oulémas a décidé jeudi de faire don d’un mois de salaire au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus, créé sur Hautes instructions royales, tandis que les membres du Conseil et ceux des conseils locaux des Oulémas vont contribuer avec leur indemnités mensuelles. Dans un communiqué, le Secrétariat général du Conseil indique que cette contribution vise à incarner le sens du Hadith du Prophète « Les croyants dans l’amour, l’affection et la miséricorde qu’ils se portent, sont comparables à un seul corps. Lorsqu’un membre est affecté c’est l’ensemble du corps qui ressent la douleur et s’enfièvre ». Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mobilisation générale que connait notre pays sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI pour lutter contre les répercussions de la pandémie du nouveau coronavirus, ajoute-t-on de même source.




MMDH = milliard de dirhams
MDH = million de dirham





En se limitant aux seules contributions dont le montant est égal ou supérieur à 100 millions de dirhams, le Fonds spécial a déjà franchi le seuil de 15 milliards de dirhams. Si on rajoute les 10 milliards de dirhams qui seront mobilisés à travers le budget général de l’Etat (dont 3,3 milliards de dirhams issus de l’amende infligée à Maroc Telecom par l’ANRT), le fonds est déjà garni de 25 millions de dirhams. Cela sans compter les multiples contributions chiffrées en millions de dirhams, émanant d’un vaste panel d’organismes et d’entreprises issues du public comme du privé: SNTL (50 MDH), DGSN et DGST (40 MDH), Azura (25 MDH), Atlas Sahara (15 MDH), Novatis group (10 MDH), Onhym (10 MDH), Centrale Danone (10 MDH), Portnet S.A (10 MDH), Fondation Mohammed V pour la Solidarité (10 MDH), Lamalif (2 MDH), Klem (2 MDH), Medi1 (2 MDH), etc. Ajoutons à cela l’apport des dizaines de milliers de salariés, de fonctionnaires et d’élus qui ont décidé d’offrir au moins 1 mois de leurs salaires.

Rappelons que ce Fonds spécial sera réservé, d’une part, à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir dans l’urgence, souligne le ministère des Finances dans un communiqué.
Il servira, d’autre part, au soutien de l’économie nationale, à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le Comité de veille économique, notamment en termes d’accompagnement des secteurs vulnérables aux chocs induits par la crise du Coronavirus, ainsi qu’en matière de préservation des emplois et d’atténuation des répercussions sociales de cette crise, précise le ministère.




À lire aussi:

El Otmani salue l’élan de solidarité remarquable des Marocains face au coronavirus





Récapitulatif des contributions au Fonds spécial pour gérer la pandémie au Maroc





Fonds anti-coronavirus: comment verser vos dons ?





Budget de l’État: Le Chef du gouvernement table sur 3 ans d’austérité au Maroc





Coronavirus au Maroc: les instructions du Roi Mohammed VI





Les autorités publiques appellent les citoyens à limiter leurs déplacements





Les autorités publiques appellent les marocain(e)s à se conformer à l’isolement sanitaire