mardi, mai 21, 2024
InternationalNationalSociété

L’Espagne met en garde ses ressortissants qui visitent le Maroc

L’ESPAGNE MET EN GARDE SES RESSORTISSANTS QUI VISITENT LE MAROC

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération a émis des recommandations spécifiques à l’attention des ressortissants espagnols actuellement au Maroc ou comptant s’y rendre, les incitant à éviter de se rendre près des frontières avec l’Algérie.

Bien que le Maroc soit considéré comme un pays sûr pour les voyageurs, le ministère espagnol met en garde contre certaines zones qui pourraient présenter des risques, notamment des « agressions terroristes ou des attaques violentes ciblant les intérêts occidentaux et les citoyens, en particulier sur les routes, dans les lieux publics comme les marchés, et surtout dans les zones rurales isolées ». Ces avertissements sont motivés par l’instabilité persistante dans la région sahélienne voisine et le contexte international actuel.

Cependant, le ministère espagnol des Affaires étrangères souligne que ces zones à risque ne sont pas considérées comme « hautement dangereuses ». Il conseille tout de même d’éviter les zones militaires où les photographies et vidéos sont interdites, ainsi que les zones désertiques non balisées, en raison du risque potentiel de franchissement non autorisé sans avertissement préalable de la frontière algérienne.

Le 29 août dernier, un incident tragique s’est produit lorsque la marine algérienne a ouvert le feu avec des armes lourdes sur quatre jeunes vacanciers, dont trois Franco-Marocains et un Marocain, qui s’étaient égarés sur leurs jet-skis dans les eaux maritimes algériennes près de la station balnéaire de Saïdia. 2 marocains avaient été tués par les militaires algériens. Cet événement tragique souligne l’importance de prendre des précautions supplémentaires lors de voyages dans la région. Il ne faut pas s’approcher des frontières avec l’Algérie.




À lire aussi :

Pourquoi les Marocains doivent éviter d’aller en Algérie