jeudi, juin 20, 2024
EconomieInternationalNational

Automobile : l’Allemand Benteler va ouvrir une usine à Kénitra

L’ÉQUIPEMENTIER AUTOMOBILE ALLEMAND BENTELER VA OUVRIR UNE USINE À KÉNITRA

L’entreprise allemande Benteler projette d’ouvrir une usine au Maroc pour la fabrication de pièces pour Stellantis Vigo. Cela entre dans le projet d’augmentation de la capacité de production de Stellantis située à Kénitra.

*Stellantis est un groupe automobile multinational franco-italo-américain fondé le 16 janvier 2021 résultant de la fusion des groupes Groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles.

L’équipementier automobile allemand Benteler prévoit d’établir une nouvelle usine à Kénitra, une ville devenue un pôle majeur de la production automobile au Maroc. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des nouvelles orientations stratégiques de l’entreprise, qui vise à fournir des pièces pour le projet Stellantis Vigo. De plus, une partie de la production actuellement réalisée en Espagne sera désormais gérée par l’usine de Stellantis à Kénitra.

Cette nouvelle installation de l’équipementier automobile allemand Benteler devrait se concentrer sur plusieurs aspects de la production automobile, notamment le soudage, l’utilisation de presses, ainsi que la fabrication de châssis et de structures. Cependant, les détails concernant le niveau de soutien de Benteler au plan de développement global de Stellantis restent encore à être précisés.

Le groupe Stellantis a entamé ses activités à Kénitra en juin 2019, suite à son inauguration par le Roi Mohammed VI du Maroc. Le succès initial de cette usine a conduit à une volonté d’expansion significative de la part de Stellantis.

Dans le cadre de cette expansion, Stellantis prévoit d’investir plus de 300 millions d’euros pour doubler sa capacité de production à 450 000 véhicules par an. Ce plan comprend également le lancement de nouveaux produits, dont des véhicules électriques, dans le but de répondre à la demande croissante sur les marchés locaux et internationaux.

Carlos Tavares, le PDG du groupe automobile multinational franco-italo-américain Stellantis, a récemment exprimé son objectif de faire de l’usine de Kénitra « le troisième moteur de Stellantis » dans la région Moyen-Orient et Afrique, en plus de l’Amérique du Nord et de l’Europe.

Cette décision d’investissement repose en partie sur la perception du marché marocain comme étant en pleine croissance, offrant des opportunités de développement plus dynamiques que celles observées en Europe. L’annonce de cet investissement majeur a été faite lors d’une rencontre entre Carlos Tavares et le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, en 2022.

En plus d’accroître sa capacité de production, le groupe Stellantis envisage de créer 2 000 emplois supplémentaires à Kénitra, en plus des 3 000 déjà existants. Cette expansion reflète non seulement les ambitions de Stellantis sur les marchés africains et du Moyen-Orient, mais également les avantages liés à l’investissement au Maroc.

Les responsables de Stellantis ont salué les initiatives du gouvernement marocain visant à simplifier les procédures d’investissement dans le pays. Ils ont également souligné l’attractivité du secteur automobile au Maroc et l’importance accordée à cette industrie par les autorités locales.