mardi, mai 21, 2024
InternationalNationalsport

Algérie : la condition des autorités pour libérer les marocains

ALGÉRIE : LA CONDITION DES AUTORITÉS POUR LIBÉRER LES MAROCAINS

Les autorités algériennes ont mis en place une condition des plus insolites pour la libération des membres de la délégation de la Renaissance sportive de Berkane, toujours retenus à l’aéroport d’Alger. Leur exigence consiste à ce que les membres de ladite délégation recouvrent la carte du Maroc affichée sur leurs maillots avec du ruban adhésif opaque ou un quelconque sticker pour cacher la carte du Maroc.

Cette situation ubuesque survient après que les autorités algériennes aient initialement interdit l’entrée sur leur territoire à la délégation de la Renaissance sportive de Berkane (RSB). Cette équipe marocaine devait se rendre à Alger pour disputer la demi-finale aller de la Coupe de la confédération africaine de football contre le club de l’Union sportive de la médina d’Alger (USMA). Le motif de ce refus d’entrée est le port par les joueurs marocains de maillots arborant la carte du Maroc avec sa région du Sahara atlantique.

Face à cette proposition aussi absurde que contraignante, les dirigeants de la Renaissance sportive de Berkane ont fermement rejeté la demande des autorités algériennes. Ils ont plutôt exigé la restitution immédiate des affaires de la délégation, toujours retenues à l’aéroport Houari Boumédiène d’Alger et la libération des membres de la délégation marocaine, les joueurs et le staff, pris en otage par les autorités algériennes.

Par ailleurs, le match aller de la demi-finale de la Coupe de la confédération africaine de football entre la Renaissance sportive de Berkane et l’Union sportive de la médina d’Alger doit se dérouler ce dimanche au stade 5 juillet. En attendant, cette nouvelle affaire d’immixtion politique des autorités algériennes a suscité des discussions à Rabat entre le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, et le président de la Confédération africaine de football, Patrice Motsepe.