mardi, avril 23, 2024
InternationalNational

Maroc : baisse des importations d’armes

MAROC : BAISSE DES IMPORTATIONS D’ARMES

Le Maroc met en œuvre des efforts considérables pour renforcer son arsenal militaire, cependant, il est noté une récente tendance à la baisse des importations d’armes. Selon un rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), les importations d’armes par le Maroc ont fortement diminué d’environ de moitié, le plaçant au 29ème rang mondial.

Cette baisse est également observée au niveau continental, avec une diminution significative de 52% des importations d’armes par les pays africains entre 2014-2018 et 2019-2023, principalement due à des réductions drastiques des importations par l’Algérie (-77%) et le Maroc (-46%).

Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, le Maroc se classe septième en termes d’importations d’armes, derrière des acteurs régionaux tels que l’Arabie saoudite, le Qatar, l’Égypte, le Koweït, les Émirats arabes unis et l’Algérie.

La part du Maroc dans les importations mondiales d’armes a fortement chuté, passant de 1,4% entre 2014 et 2018 à seulement 0,8% entre 2019 et 2023. Les États-Unis demeurent le principal fournisseur d’armes du Maroc, représentant près de 69% de ses importations, suivis de près par la France avec environ 14%.

Israël se classe troisième en tant que fournisseur d’armes pour le Maroc, représentant 11% des importations totales entre 2019 et 2023, et le Maroc est le seul pays arabe parmi les trois principaux importateurs d’armes d’Israël, selon l’étude.

L’Inde est en tête de liste des 40 principaux importateurs d’armes, fournissant un tiers des armements importés vers la région du Moyen-Orient, tandis que les importations européennes d’armes ont également augmenté.

En ce qui concerne les exportateurs d’armes, les États-Unis dominent toujours le marché, fournissant 42% des armements exportés à l’échelle mondiale, suivis par la France, la Russie, la Chine et l’Allemagne, selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).