jeudi, février 22, 2024
InternationalNationalSociété

Maroc : le DG de la sécurité intérieure en France en visite de travail

Spread the love

RENFORCEMENT DE LA COOPÉRATION SÉCURITAIRE ENTRE LE MAROC ET LA FRANCE

Rencontres de travail à Rabat
Abdellatif Hammouchi, haut responsable de la sécurité au Maroc, actuel directeur général de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ainsi que directeur de la Direction générale de la surveillance du territoire marocain DGST), a tenu deux séances de travail à Rabat avec Nicolas Lerner, haut fonctionnaire français, directeur général de la sécurité intérieure en France. Les rencontres se sont déroulées les jeudi 14 décembre et vendredi 15 décembre dans le cadre d’une visite de travail de Nicolas Lerner au Maroc.

Évaluation de la coopération en renseignement et sécurité
L’objectif principal de ces réunions était d’évaluer la coopération entre le Maroc et la France dans les domaines du renseignement et de la sécurité. Les deux parties ont examiné les mécanismes de coordination opérationnelle liés aux questions sécuritaires d’intérêt commun, comme l’a indiqué un communiqué de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Accord sur l’importance de la coopération sécuritaire
Abdellatif Hammouchi et Nicolas Lerner ont souligné l’importance de promouvoir la coopération sécuritaire et en matière de renseignements. Les deux hauts responsables de la sécurité ont convenu d’élargir le champ de l’assistance technique et de la coopération opérationnelle entre les deux parties. L’objectif est de faciliter l’échange d’expertises et d’expériences, renforçant ainsi la sécurité commune face aux menaces et risques qui concernent les deux pays, selon la même source officielle.

Engagement continu du Maroc dans la coopération internationale
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’engagement continu du Maroc à renforcer les relations de coopération internationale dans les différents domaines de sécurité et de renseignements. Le Maroc cherche à consolider sa position reconnue en tant que partenaire sérieux et fiable dans les opérations visant le maintien de la sécurité et de la stabilité tant au niveau régional qu’international.

Visite successive de responsables français au Maroc
La visite de travail de Nicolas Lerner au Maroc intervient peu de temps après la visite de travail de Frédéric Veaux, patron de la police nationale française, le mardi 12 décembre. Lors de cette visite, les discussions entre Frédéric Veaux et Abdellatif Hammouchi ont porté sur plusieurs sujets d’intérêt commun au cœur de la coopération sécuritaire bilatérale. Les échanges ont notamment concerné la lutte contre la criminalité transfrontalière.

Criminalité transfrontalière
La lutte contre la criminalité transfrontalière nécessite une coopération étroite entre les États, les forces de l’ordre, les agences de renseignement et les organisations internationales. Les accords bilatéraux et les initiatives multilatérales sont essentiels pour coordonner les efforts visant à prévenir, enquêter et réprimer ces activités criminelles complexes (trafic de drogues et de stupéfiants, immigration illégale et trafic de personnes, terrorisme transnational, cybercriminalité, blanchiment d’argent, contrebande, corruption transfrontalière, etc.).




RENFORCEMENT DES LIENS SÉCURITAIRES MAROCO-FRANÇAIS

En conclusion, les récentes rencontres de travail entre Abdellatif Hammouchi et Nicolas Lerner à Rabat témoignent d’une volonté partagée de renforcer la coopération sécuritaire entre le Maroc et la France. Les discussions approfondies ont permis d’évaluer la situation actuelle de la collaboration en matière de renseignement et de sécurité, tout en identifiant des domaines clés nécessitant une coopération opérationnelle plus étroite.

L’accord sur l’importance de promouvoir la coopération sécuritaire et de diversifier les mécanismes de coordination opérationnelle souligne l’engagement mutuel à faire face aux défis communs en matière de sécurité. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de l’engagement du Maroc à jouer un rôle actif dans la coopération internationale en matière de sécurité et de renseignements.

La succession des visites de hauts responsables français au Maroc, avec la récente visite de Nicolas Lerner suivant la visite de Frédéric Veaux, témoigne de la solidité des liens bilatéraux dans le domaine de la sécurité. Ces échanges fructueux, axés sur des sujets cruciaux tels que la lutte contre le trafic de drogues, l’immigration illégale, la menace terroriste et la cybercriminalité, renforcent la collaboration dans la lutte contre les formes complexes de la criminalité transfrontalière.

En définitive, ces rencontres témoignent d’une coopération dynamique et évolutive entre le Maroc et la France, reflétant leur engagement commun à assurer la sécurité et la stabilité tant au niveau régional qu’international. Ces développements positifs ouvrent la voie à une collaboration renforcée, favorisant l’échange d’expertises et d’expériences pour faire face aux enjeux sécuritaires contemporains.