jeudi, février 22, 2024
InternationalNational

Justice pénale : le Maroc préside la 32ème session de la CCPCJ

Spread the love

JUSTICE PÉNALE : ÉLECTION DU MAROC À LA PRÉSIDENCE DE LA 32ÈME SESSION DE LA COMMISSION DES NATIONS UNIES POUR LA PRÉVENTION DU CRIME ET LA JUSTICE PÉNALE (CCPCJ*)

*La Commission pour la prévention du crime et la justice pénale est l’organe central chargé du traitement des questions de criminalité au sein du système des Nations Unies. Il se présente comme un forum où sont échangés expertise, expériences et informations sur des sujets divers tels que la justice pénale, la protection des victimes, la criminalité organisée et les marchés illégaux qui lui sont liés. Des délégués venus du monde entier s’y rencontrent pour mesurer les progrès réalisés, élaborer des stratégies nationales et internationales, et établir des priorités pour lutter contre la criminalité.

Le Maroc a été élu, jeudi, par acclamation, en tant que Président de la 32ème session de la Commission des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (CCPCJ), suite à la décision du Groupe Africain de Vienne de présenter, à l’unanimité, la candidature de l’ambassadeur représentant permanent du Royaume du à Vienne, Azzeddine Farhane, à ce poste.

Azzeddine Farhane
Azzeddine Farhane

Cette élection constitue une nouvelle reconnaissance de la contribution substantielle du Royaume du Maroc au débat international sur la prévention du crime et de la justice pénale, et de la crédibilité des actions du Royaume du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, selon la Représentation permanente du Royaume du Maroc à Vienne.

À cette occasion, Azzeddine Farhane a assuré, conjointement avec le Président de la 66ème session de la Commission des Stupéfiants (CND), la présidence de la session de reprise de la Commission des Stupéfiants et de la Commission des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale pour examiner le rapport du Groupe de travail chargé d’améliorer la gouvernance et la situation financière de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime.




Par ailleurs, l’ambassadeur représentant permanent du Royaume du à Vienne, Azzeddine Farhane, présidera, vendredi, la 32ème session de la Commission des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale, qui sera consacrée à l’examen des questions budgétaires et de gestion stratégique, ainsi qu’au suivi du 14ème Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale et des préparatifs du 15ème Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale.

La session traitera également de la contribution de la Commission des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale aux travaux du Conseil Économique et Social, y compris l’examen et la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, ainsi qu’à l’élection des nouveaux membres du Bureau de la 33ème session de la Commission des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale, qui aura lieu à Vienne, en mai 2024.

La Commission des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale est le principal organe décisionnel des Nations Unies dans le domaine de la prévention du crime et de la justice pénale, dont le mandat vise à améliorer l’action internationale pour combattre la criminalité nationale et transnationale et l’efficacité des systèmes d’administration de la justice pénale.

La Commission des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale constitue, en outre, un forum pour les États membres consacré à l’échange d’expertise et d’expérience, afin de développer des stratégies nationales et internationales et de déterminer les priorités de la lutte contre la criminalité.