mardi, mars 5, 2024
InternationalNational

Hydrogène vert : partenariat Maroc – Pays-Bas

Spread the love

HYDROGÈNE VERT : PARTENARIAT MAROC – PAYS-BAS

Le Maroc et les Pays-Bas ont conclu un accord de coopération dans le domaine de l’hydrogène vert, avec la signature d’un mémorandum d’entente et d’une convention de partenariat.




La cérémonie de signature d’un mémorandum d’entente et d’une convention de partenariat pour le développement de projets d’hydrogène vert a été présidée ce mercredi 21 juin à Rabat par le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, et le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte.

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a effectué une visite au Maroc au cours de laquelle il a rencontré le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, le mercredi 21 juin.

L’hydrogène vert a été au cœur des discussions, et les deux pays ont exprimé leur volonté de progresser dans le développement de projets dans ce domaine.

À cet effet, une cérémonie de signature d’un mémorandum d’entente et d’une convention de partenariat a été présidée par les deux chefs de gouvernement.

Côté marocain, les ministres de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, et de la Transition énergétique, Leïla Benali, ont respectivement signé les deux accords.

La cérémonie de signature a eu lieu en clôture d’une table ronde sur l’hydrogène vert, organisée dans le cadre de la visite de Mark Rutte.

Cette rencontre met en évidence le potentiel économique et environnemental de l’hydrogène vert et consolide le statut régional et international du Maroc en matière de développement des énergies renouvelables.

Les entretiens entre les deux chefs de gouvernement ont également porté sur le renforcement des relations amicales entre les deux pays et la promotion de la coopération bilatérale dans tous les domaines.




Les deux parties ont souligné la qualité des relations historiques entre le Maroc et les Pays-Bas, établies depuis plus de quatre siècles.

Elles ont exprimé leur satisfaction quant à la dynamique actuelle des relations bilatérales, favorisant ainsi l’établissement d’un partenariat stratégique entre les deux pays.

Les discussions ont également abordé le contenu du communiqué conjoint Maroc-Pays-Bas adopté en mai 2022 à Marrakech, qui sert de véritable feuille de route pour les relations bilatérales et témoigne de la volonté commune de maintenir un dialogue politique permanent à tous les niveaux.

Les deux parties ont souligné la nécessité d’identifier de nouveaux domaines de coopération dans les domaines d’intérêt commun, afin d’établir un cadre stratégique pour la coopération économique, de promouvoir les investissements et de renforcer les échanges commerciaux.

Sur le plan économique, le Chef du gouvernement marocain a rappelé les opportunités et les incitations offertes par la nouvelle charte de l’investissement, par le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, ainsi que par la future stratégie nationale de l’hydrogène vert, en conformité avec les directives du roi Mohammed VI.

Les deux parties ont souligné la nécessité d’organiser un forum d’affaires réunissant des opérateurs économiques des deux pays afin d’explorer les opportunités d’investissement dans des secteurs prioritaires tels que les énergies renouvelables, la gestion des ressources en eau, l’agriculture, la lutte contre les changements climatiques et d’autres domaines du développement durable.




En outre, le Chef du gouvernement et le Premier ministre des Pays-Bas ont abordé la question de la coopération tripartite en faveur des pays africains amis. L’objectif est de permettre aux entreprises néerlandaises souhaitant investir en Afrique de bénéficier de l’expérience et de l’expertise marocaines.

Cette coopération tirera parti du statut privilégié du Royaume du Maroc sur le continent africain et de la présence significative des secteurs public et privé marocains dans plusieurs pays africains.

Le communiqué officiel souligne l’appréciation du Maroc envers l’attitude positive et constructive des Pays-Bas à l’égard de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi que leur soutien aux efforts de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies.

Les deux parties considèrent le plan d’autonomie présenté par le Maroc en 2007 comme une contribution sérieuse et crédible au processus politique mené par l’ONU.

En somme, la visite de Mark Rutte au Maroc et la cérémonie de signature des accords dans le domaine de l’hydrogène vert témoignent de la volonté commune des deux pays de renforcer leur coopération dans divers domaines, de favoriser les investissements mutuels et de promouvoir les énergies renouvelables.

Cette collaboration contribuera à renforcer les relations bilatérales et à ouvrir de nouvelles perspectives de partenariat entre le Royaume du Maroc et les Pays-Bas, ainsi qu’en faveur du développement durable en Afrique.