samedi, avril 13, 2024
Faits diversSociété

Roschdy Zem viré à cause d’une actrice raciste

ROSCHDY ZEM VIRÉ À CAUSE D’UNE ACTRICE RACISTE

Dans un article de Libération qui dresse son portrait, Roschdy Zem, actuellement à l’affiche du film Le Principal qui sort le 10 mai 2023, évoque un événement difficile qu’il a vécu lorsqu’il était un jeune acteur en devenir.




L’acteur franco-marocain Roschdy Zem a révélé avoir été victime de racisme au début de sa carrière, dans les années 1990, lorsqu’il a été licencié d’un film à cause de son origine arabe.

Engagé pour jouer dans un blockbuster, il a été renvoyé deux semaines avant le début du tournage car l’actrice principale ne voulait pas partager l’affiche avec un acteur arabe.

Dans une interview qu’il a accordé au quotidien français Libération, Roschdy Zem a raconté que le réalisateur l’avait appelé pour lui dire que l’actrice principale avait posé problème en déclarant : « On a un problème, l’actrice principale ne veut pas partager l’affiche avec un Arabe ».

Cette expérience a profondément marqué l’acteur, réalisateur et scénariste franco-marocain qui a admis avoir ressenti une grande humiliation à l’époque. 

Ce fut un choc pour Roschdy Zem qui avait alors envisagé de tout plaquer : « Aujourd’hui je suis encore en colère contre lui, et triste pour elle, mais à l’époque, je me sentais humilié. »




Cependant, aujourd’hui, Roschdy Zem se réjouit de l’évolution des mentalités et de l’industrie cinématographique.

Il a constaté une évolution dans les rôles qu’on lui propose, avec des personnages plus nuancés et complexes, ce qui montre que l’on n’est plus systématiquement dans le politiquement correct. L’acteur est également fier de pouvoir transmettre cette évolution positive à ses deux enfants adolescents, Nina et Chad.

Il reste cependant vigilant quant aux discriminations possibles à l’avenir.

Roschdy Zem a connu un grand succès dans sa carrière d’acteur, remportant le prix d’interprétation masculine à Cannes en 2006 pour le film « Indigènes » et le César du meilleur acteur en 2020 pour son rôle dans « Roubaix, une lumière » d’Arnaud Depleschin.

Il est actuellement à l’affiche du film « Le Principal » de Chad Chenouga. 

Fils d’immigrés marocains, Roschdy Zem a su se faire un nom dans le paysage cinématographique français.