mercredi, février 21, 2024
InternationalNational

Le projet du gazoduc Nigéria-Maroc présenté à Tokyo

Spread the love

LE PROJET DU GAZODUC NIGÉRIA-MAROC PRÉSENTÉ À TOKYO

Le projet du gazoduc Nigéria-Maroc, qui traversera 13 pays le long de la côte atlantique, a été présenté lors d’un symposium* organisé à Tokyo sous le thème « opportunités et défis économiques en Afrique ».

*Un symposium est congrès de spécialistes, sur un thème scientifique




Lors de ce symposium, organisé par l’ambassade du Maroc dans la capitale japonaise en collaboration avec l’association d’amitié Maroc-Japon, le projet du gazoduc a fait l’objet de discussions dans le cadre d’un panel qui a vu la participation notamment des ambassadeurs du Maroc, du Nigeria et du Ghana.

Prenant la parole lors du panel, l’ambassadeur du Maroc au Japon, Rachad Bouhlal, a présenté les grandes lignes de cet ambitieux projet, initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président nigérian, Muhammadu Buhari. Le diplomate a tenu à souligner, à cette occasion, l’impact de ce méga-projet sur le développement régional, relevant que le projet vient apporter un témoignage supplémentaire quant à l’attachement du Maroc au renforcement des liens de coopération avec les pays du continent africain dans le cadre d’une coopération Sud-Sud mutuellement bénéfique.

Pour sa part, Kansuke Nagaoka, directeur de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du nord au ministère japonais des Affaires étrangères, s’est félicité de l’énorme potentiel économique dont dispose le Maroc et des opportunités qu’il offre, notamment dans le secteur énergétique.

Il a, dans ce contexte, appelé les entreprises nippones à saisir ces opportunités et renforcer leur présence sur le marché marocain.




Par ailleurs, le symposium, tout en permettant de présenter le projet du gazoduc Maroc-Nigeria aux entreprises et au public japonais en général, a été l’occasion de faire la lumière sur la politique énergétique du Maroc dans sa globalité.

L’un des objectifs de l’événement est de susciter l’intérêt des entreprises japonaises pour investir au Maroc, en particulier dans le secteur des énergies renouvelables, devenu une des priorités du Royaume, ont indiqué les organisateurs du symposium.

Tenue dans le cadre de la 8ème édition du « New Year Symposium », la manifestation, à laquelle ont assisté plus de 80 représentants de grandes entreprises japonaises, a également connu la participation des ambassadeurs des pays africains traversés par le gazoduc ainsi que de hauts responsables de l’Agence japonaise chargée de la promotion du commerce extérieur (JETRO) et de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

À l’issue du symposium, l’ambassadeur du Maroc au Japon, Rachad Bouhlal, a eu des entretiens avec le président de l’Agence japonaise chargée de la promotion du commerce extérieur et plusieurs responsables des entreprises japonaises, notamment sur les moyens de renforcer et diversifier les activités des opérateurs économiques japonais au Maroc.