mardi, mars 5, 2024
InternationalNationalSociétésport

(Vidéos) Académie Mohammed VI de Football: success story « Made in Morocco »

Spread the love

(VIDÉOS) L’ACADÉMIE MOHAMMED VI DE FOOTBALL… SUCCESS STORY DU « MADE IN MOROCCO »

En 2009 et suite à un constat d’échec du football national, le Royaume du Maroc s’est doté, sur Hautes Instructions Royales, de l’Académie Mohammed VI de football. Un centre de formation ultra moderne basé à Rabat dont l’objectif a été largement atteint aujourd’hui.




Plus de 140 millions de dirhams ont été mobilisés pour que cette structure voit le jour. Ce méga projet initié par le Souverain montre déjà ses résultats : une ossature solide en équipe nationale formée de joueurs qui excellent sur la scène européenne.

Nayef Aguerd, Youssef En-Nesyri, ou encore le fameux « Numéro 8 » et « Muchacho » acclamé par Luis Enrique, Azzedine Ounahi… trois cadres de la sélection nationale et grandes stars de la Coupe du Monde Qatar 2022, outre le portier Ahmed Reda Tagnaouti présent également dans la tanière à Doha, tous, des produits de cette Académie prestigieuse, sont les ambassadeurs de ce qui est devenu aujourd’hui une véritable marque de fabrique marocaine en matière de football.




Centre ultra moderne, formation complète

Le campus de 18 hectares n’a rien à envier aux grandes académies européennes de football: plusieurs dizaines de chambres, salles de cours, espace de musculation, cabinet médical, grande cellule de kinésithérapie, bassin de balnéothérapie, des terrains répondant aux normes internationales de la FIFA…

Un joyau dont l’immensité de l’infrastructure s’explique par la complémentarité de la formation. En effet, l’Académie Mohammed VI de football propose un cursus de 7 ans, suivant un modèle “sport-études” similaires aux centres de formation européens.

L’objectif étant de permettre aux élèves qui n’ont pas pu s’imposer dans le monde du football de s’ouvrir sur d’autres horizons estudiantin ou professionnel dans le futur.




Des générations de joueurs

Outre les noms qui brillent actuellement à l’international, l’Académie Mohammed VI a pu doter la Botola de profils talentueux.

Plusieurs noms confirmés aujourd’hui au niveau national sont le fruit du travail effectué dans ce centre de formation. Adam Ennafati, feu follet et star de l’AS FAR, Abdellah Haimoud, Saifeddine Bouherra, Hamza Ait Allal, Hicham Bousfiane, gros espoirs sur lesquels comptent énormément le Wydad Casablanca pendant la saison en cours ou encore le défenseur Adil Tahif qui entame une nouvelle aventure la RS Berkane après un passage par l’Espagne… les lauréats de l’Académie occupent le paysage du football national.

Les années à venir promettent également de belles choses.




La présence des éléments de l’académie est visiblement de plus en plus prédominante dans les différentes catégories des sélections nationales et de très jeunes profils de la même qualité de formation qu’En-Nesyri, Ounahi et Aguerd entament déjà des expériences au Maroc et en Europe et feront sans doute parler d’eux dans les prochaines saisons.

Oussama Targhaline (Olympique de Marseille), Anas Nanah (Strasbourg), Abdellah Bentayg (FUS Rabat), Ayoub Hammami (Girona), Omar Sadek (Espanyol Barcelone)…

Le « Made in Morocco » prend place à l’international et voit plus grand qu’une demi-finale de la Coupe du Monde.