mardi, mars 5, 2024
InternationalNational

Tunisie: des journalistes dénoncent une campagne lancée par des médias marocains

Spread the love

TUNISIE : DES JOURNALISTES DÉNONCENT UNE «CAMPAGNE» LANCÉE PAR CERTAINS MÉDIAS MAROCAINS

Alors que le Royaume du Maroc et la Tunisie ont rappelé leurs ambassadeurs respectifs pour consultation, suite à l’accueil accordé par le Président de la République tunisienne Kaïs Saïed à Brahim Ghali, Secrétaire général du groupe séparatiste armé qui se fait appeler « polisario », le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a dénoncé une «campagne médiatique systématique lancée par un certain nombre de médias marocains» à l’encontre de leur pays.




Dans un communiqué relayé notamment par l’agence Anadolu, le Syndicat national des journalistes tunisiens a mis en garde contre «le danger de l’instrumentalisation continue et explicite de cette affaire de la part de ces médias marocains et étrangers au profit de quelques agendas politiques».

«Toutes les forces nationales, politiques et civiles doivent réagir vigoureusement quant à tout ce qui pourrait atteindre l’intangibilité de la souveraineté de la Tunisie», a-t-il appelé.

Le Syndicat national des journalistes tunisiens a également exhorté les médias locaux à traiter ces campagnes de manière responsable, à défendre la souveraineté du pays et à transmettre les faits en toute objectivité.

Vendredi, le Royaume du Maroc a annoncé le rappel de son ambassadeur à Tunis pour consultations, suite à l’accueil qui a été réservé par le président tunisien Kaïs Saïed au Secrétaire général du groupe séparatiste armé qui se fait appeler « polisario », venu assister au 8ème Sommet de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD).

Samedi, la Tunisie a également annoncé le rappel de son ambassadeur à Rabat pour consultations.