vendredi, juin 21, 2024
Faits divers

L’acteur Rafik Boubker risque jusqu'à 2 ans de prison

L’acteur Rafik Boubker risque 2 ans de prison




L’acteur Rafik Boubker, accusé d’avoir porté atteinte aux symboles de l’islam, a du souci à se faire. Il risque jusqu’à 2 ans de prison ferme et une amende pouvant atteindre 500 000 dirhams.




Placé en garde à vue au siège de la préfecture de police de Casablanca, l’acteur risque d’être condamné en vertu de l’article 5-267 du Code pénal marocain, qui prévoit une peine d’emprisonnement de 6 mois à 2 ans et/ou une amende de 20 000 à 200 000 dirhams, en cas d’outrage aux symboles de l’islam, à la monarchie ou d’atteinte à la souveraineté du royaume.

La présence de circonstances aggravantes, telles que les discours ou les menaces dans des lieux publics ou via des moyens de communication, pourrait alourdir la peine et faire valoir à Rafik Boubker une peine de 2 à 5 ans de prison et une amende allant de 50.000 à 500.000 dirhams.
Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Rafik Boubker, visiblement en état d’ébriété, avait insulté des imams et des piliers de l’islam. L’acteur aurait tenté de rattraper sa bourde, après avoir retrouvé ses esprits.




L’affaire Rafik Boubker divise la Toile

L’acteur marocain Rafik Boubker a été placé en garde à vue mardi, dans le cadre d’une enquête ouverte par la police judiciaire de Casablanca, sous la supervision du parquet compétent, suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle il tient des propos blasphématoires.
Quelques instants avant son interpellation, l’acteur avait diffusé une vidéo sur son compte Instagram dans laquelle il présente ses excuses aux Marocains, affirmant avoir tenu ces propos alors qu’il était dans un “état anormal”. “Je retire ces propos, je suis musulman de père en fils”, a-t-il dit.




Si certains internautes ont appelé les autorités à sanctionner lourdement Rafik Boubker, l’accusant d’atteinte aux sacralités, d’autres, plus indulgents, ont exprimé leur soutien au comédien et affirmé qu’il était dans un état anormal lorsque la vidéo a été filmée.

Plusieurs artistes ont également réagi à cette affaire et n’ont pas manqué d’afficher leur soutien à Boubker.
Sur sa page Facebook, l’acteur Mohamed Choubi a écrit : «J’ai demandé à Dieu de te pardonner avant même que tu ne présentes tes excuses à ceux qui, malheureusement, attendent impatiemment les faux pas des artistes. Ceux-ci croient qu’ils sont parfaits. Je te connais mon frère, tu es spontané, tolérant, sensible… Je sais également que tu ne voulais pas manquer de respect à la religion. Tu aimes Dieu et tu as toujours affiché ton amour pour l’islam. Je prie Dieu de te donner le courage pour surmonter cette terrible épreuve».




Rappelons que l’épouse de Rafik Boubker a apporté des éclaircissements au sujet de cette affaire qui défraie la chronique ces dernières heures. “Mon mari et moi présentons nos excuses aux Marocains. Rafik, en compagnie de quelques amis, n’était pas dans son état normal”, a-t-elle déclaré.

Et d’ajouter: “Rafik est quelqu’un de gentil. Il est musulman et n’a pas délaissé la prière pendant le Ramadan. Il a même inculqué les bases de ce pilier de l’Islam à ses enfants. Rafik aime les gens et a pour habitude de faire le bien autour de lui”.




À lire aussi:

(Vidéo) L’acteur marocain Rafik Boubker manque de respect à l’islam






(Vidéo d’excuses) L’acteur Rafik Boubker qui a manqué de respect à l’islam placé en garde à vue





Une MRE recherchée par la police pour blasphème





(Photos) Larache: des chasseurs de trésor ont profané une mosquée