mercredi, mai 29, 2024
NationalSociété

La gendarmerie royale quadrille les provinces épargnées par l'épidémie

Le commandement général de la gendarmerie royale a décidé de quadriller toutes les provinces où aucun cas de coronavirus n’a été enregistré. Plusieurs renforts ont été déployés dans ces régions où les gendarmes ont déjà interpellé des contrevenants qui tentaient de s’y introduire.




Des sources bien informées révèlent que le haut commandement de la gendarmerie royale a donné ses instructions à tous les commandements régionaux pour quadriller les villes encore épargnées par le Covid-19.
Selon les données rapportées par le quotidien Al Massae dans son édition du jeudi 9 avril, les éléments de la gendarmerie déployés aux entrées des villes et des provinces concernées ont reçu de nombreux renforts.
Le degré de vigilance a été augmenté et des instructions fermes ont été données pour interpeller les personnes qui s’aviseraient de violer l’état d’urgence sanitaire, notamment en se déplaçant d’une ville à l’autre.




Les contrevenants seront déférés devant le parquet général compétent. Les éléments de la gendarmerie ont notamment renforcé leur déploiement dans les provinces de Chefchaouen, Safi, Tiznit, Sidi Ifni, Sidi Bennour, Nouacer, Jerada, Guercif, Boulemane, Smara, Assa-Zag, Tan-Tan, Laâyoune et Tarfaya.
Selon les sources d’Al Massae les éléments de la gendarmerie royale de la province de Safi ont interpellé 40 personnes qui cherchaient à violer l’état d’urgence sanitaire en tentant de s’introduire clandestinement dans la ville.
Plusieurs chauffeurs d’ambulances privées, qui transportaient des passagers entre Casablanca et Safi ou entre Marrakech et Safi, sont tombés dans les filets des gendarmes.




Les faux ambulanciers, les chauffeurs de grands taxis, ainsi que d’autres contrevenants, dans la région de l’Est, ont tous été poursuivis pour diverses infractions et déférés devant la justice.
Les mêmes sources indiquent qu’afin de faire respecter strictement la loi sur l’état d’urgence, les gendarmes ont procédé à l’arrestation de plusieurs personnes sorties de chez elles sans l’autorisation de circulation délivrée par le ministère de l’Intérieur.
Ces opérations, ajoutent les mêmes sources, visent à circonscrire la pandémie en contrôlant toutes les entrées des villes épargnées par le Covid-19.




À lire aussi:

À partir de cette semaine, le Royaume du Maroc passe à la vitesse supérieure





(Vidéo) À Nouasseur, une usine se réorganise pour fabriquer des respirateurs 100% marocains





Le Maroc produit et casse les prix des masques





Le Maroc a pris des mesures de sécurité sanitaire drastiques





Covid-19 au Maroc: la chloroquine sera prescrite pour tous les malades





Covid-19: le port du masque désormais obligatoire au Maroc





“Pour le Roi du Maroc, la santé des Marocains est une priorité”