samedi, juillet 20, 2024
InternationalNational

Enseignement supérieur : la collaboration Maroc-Italie renforcée

Enseignement supérieur : la collaboration Maroc-Italie renforcée

Le Maroc et l’Italie signent un protocole d’accord pour renforcer la collaboration dans l’enseignement supérieur

Le ministère marocain de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et le ministère italien de l’Université et de la Recherche ont signé un protocole d’accord (MoU) dans le domaine de l’enseignement supérieur vendredi à Rabat.

Le protocole d’accord, paraphé par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, et la ministre italienne de l’Université et de la Recherche, Anna Maria Bernini, vise à favoriser la collaboration dans l’enseignement supérieur, la recherche scientifique et l’innovation entre le Maroc et l’Italie.

L’accord vise à renforcer la coopération, a déclaré Anna Maria Bernini, en expliquant qu’il prévoit l’échange d’étudiants, de chercheurs, de doctorants et de professeurs. Cet échange permettra un partage riche et diversifié d’expériences, de connaissances et de compétences.

À cet égard, la ministre italienne a fait référence au Plan Mattei, une initiative italienne qu’elle considère comme «un exemple concret de cette ambition», qui vise à promouvoir la coopération entre les jeunes talents de différents pays, notamment en Afrique, afin de favoriser un développement harmonieux et durable.

La ministre italienne de l’Université et de la Recherche a également souligné l’importance particulière de l’art et de l’expression artistique dans l’enseignement supérieur, en affirmant que ces domaines sont essentiels pour le développement culturel et intellectuel des étudiants.

Pour sa part, le ministre marocain de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a souligné que la signature de cet accord met en évidence la force des liens entre le Maroc et l’Italie dans un domaine stratégique tel que l’enseignement supérieur.

«La coopération internationale dans le domaine de l’enseignement supérieur est d’une importance capitale car elle se concentre sur le développement du capital humain», a déclaré Abdellatif Miraoui, en insistant sur le rôle central de la mobilité des étudiants et des professeurs chercheurs dans «la construction d’un monde meilleur».

Le ministre marocain a noté que plus de 600 étudiants marocains sont actuellement inscrits en Italie, rappelant les divers accords universitaires signés entre les deux pays, notamment lors de la première session du Forum académique et scientifique entre les universités marocaines et italiennes, tenue le 30 avril à Rome.

Il a également fait référence à des initiatives telles que les programmes PRIMA et Erasmus+, qui soulignent la qualité de cette coopération.