mardi, avril 23, 2024
Faits diversInternationalNational

Dakhla : arrestation d’une estonienne recherchée par Interpol

DAKHLA : ARRESTATION D’UNE RESSORTISSANTE ESTONIENNE RECHERCHÉE PAR INTERPOL POUR HOMICIDE VOLONTAIRE

La police judiciaire régionale de Dakhla, en étroite collaboration avec ses homologues de Laâyoune, a mené une opération d’arrestation samedi soir, mettant fin à la cavale d’une ressortissante estonienne recherchée par Interpol.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN, le corps de police nationale du Maroc), cette femme, âgée de 31 ans, était activement recherchée par Interpol à la demande des autorités judiciaires estoniennes. Son mandat d’arrêt international, émis dans le cadre d’une notice rouge*, est directement lié à son implication présumée dans un acte de meurtre volontaire.

*Une notice rouge (communément appelée abusivement « mandat d’arrêt international ») est un message de signalement international diffusé par Interpol à la demande d’un service de police pour demander à ses homologues du monde entier la localisation et l’arrestation d’une personne recherchée par une juridiction nationale ou un tribunal international, et ce en vue d’obtenir son extradition. Chaque pays membre décide de la valeur qu’il accorde à une notice rouge.

À la suite de son arrestation, elle a été placée en détention afin de permettre le déroulement de la procédure d’extradition. Les autorités estoniennes ont été informées de son arrestation en vue de transmettre son dossier aux autorités marocaines pour faciliter le processus d’extradition.

Cette opération, hautement coordonnée, témoigne de l’engagement des autorités marocaines à renforcer la coopération internationale en matière de sécurité. Elle reflète également les efforts inlassables des services sécuritaires marocains pour identifier et appréhender les individus étrangers recherchés à l’échelle mondiale, en particulier ceux impliqués dans des activités criminelles transnationales.