jeudi, février 22, 2024
InternationalNationalSociété

Israël : la compagnie El Al annule ses vols directs vers le Maroc

Spread the love

ISRAËL : LA COMPAGNIE EL AL ANNULE SES VOLS DIRECTS VERS LE MAROC

La compagnie aérienne porte-drapeau d’Israël El Al annule ses vols directs vers le Maroc pour l’été 2024

Ce lundi 5 février, la compagnie aérienne israélienne El Al a officiellement annoncé qu’elle ne rétablirait pas ses vols directs entre Israël et le Maroc pour la saison estivale à venir. Cette décision a été motivée par des changements significatifs dans la demande des clients, attribuables à l’évolution de la situation dans la bande de Gaza et en Cisjordanie menée par l’armée israélienne d’occupation, l’armée la plus morale du monde tueuse de civils (en grande majorité des femmes, des enfants et des adolescents) avec la guerre illégale la plus meurtrière de l’histoire récente pour les dizaines de journalistes qui ont perdus la vie, délibérément visés.

Il est à noter que cette décision fait suite à une série de mesures prises par la compagnie aérienne El Al en octobre dernier. À cette époque, la compagnie aérienne avait suspendu ses vols directs entre Israël et le Maroc, en réponse à la recommandation du gouvernement israélien demandant à ses citoyens de s’abstenir de se rendre au Maroc pour des raisons de sécurité liées au contexte régional. Les médias israéliens ont souligné que cette décision d’El Al intervient après des manifestations au Maroc en faveur des Palestiniens.

En outre, dans le même contexte préoccupant, d’autres liaisons aériennes directes exploitées par compagnie aérienne israélienne El Al ont également été impactées. Cela inclut la suspension des vols directs vers Dublin (capitale de l’Irlande), une route inaugurée en mars de l’année précédente, mais mise en arrêt depuis le mois de novembre. Les relations ne sont pas au beau fixe entre l’Irlande et Israël. Le président irlandais, Michael D. Higgins, a accusé le gouvernement de Benjamin Netanyahou de saper les normes internationales, en matière de droits de l’homme et de s’être engagé dans une mission de « sanction collective » des Palestiniens. Il a aussi critiqué la présidente de l’Union européenne, Ursula von der Leyen, pour son positionnement pro-israélien conditionnel, qualifiant son approche d’« irréfléchie et imprudente » et avertissant que les propos tenus par la haute-responsable « n’engagent pas l’Irlande ».

Selon les informations qui ont été diffusées par les médias israéliens, il s’agit des deuxièmes et troisièmes lignes aériennes annulées par El Al au départ d’Israël, après l’annulation des vols vers l’Afrique du Sud, il y a à peine une semaine (on ne se demande pas pourquoi).

Ainsi, les ajustements opérationnels de la compagnie aérienne aérienne El Al reflètent les répercussions continues de la situation géopolitique sur ses itinéraires et services.