jeudi, février 29, 2024
EconomieNationalSociété

Aide sociale directe : un site web pour les inscriptions en décembre

Spread the love

AIDE SOCIALE DIRECTE: LE GOUVERNEMENT ANNONCE UN SITE WEB POUR LES INSCRIPTIONS DÈS LE 2 DÉCEMBRE

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a annoncé jeudi, au cours d’une réunion du conseil de gouvernement, la mise en place d’une plateforme numérique accessible aux citoyens à partir du 2 décembre. Cette plateforme vise à simplifier le processus de demande d’aides sociales.

Lors de cette réunion, Aziz Akhannouch a souligné que, parallèlement aux travaux législatifs en cours pour légaliser le vaste programme d’aide sociale directe, des efforts concrets et budgétaires ont été déployés pour assurer une mise en œuvre réussie. Le gouvernement, en accord avec l’agenda du Roi Mohammed VI, a pris diverses mesures pour garantir le succès de ce programme historique, dont des versements directs aux citoyens éligibles d’ici la fin de l’année en cours.

Aziz Akhannouch a également confirmé l’achèvement d’une plateforme numérique dédiée aux citoyens remplissant les conditions d’éligibilité à l’aide sociale. À compter du 2 décembre, ces citoyens auront la possibilité de s’inscrire sur cette plateforme pour recevoir les compensations financières avant la fin du mois de décembre.

Il convient de rappeler que l’objectif du programme d’aide sociale directe est de lutter contre la pauvreté à long terme en investissant de manière durable dans le capital humain et les générations futures. Ce programme vise également à améliorer le pouvoir d’achat des familles défavorisées, qu’elles résident dans des zones urbaines, rurales ou montagneuses du Royaume du Maroc.

Cette initiative ambitieuse garantira un revenu de dignité pour les personnes âgées, des allocations familiales pour toutes les familles et un soutien financier continu pour les personnes en situation de handicap. En termes de financement, ce chantier nécessitera un budget de 25 milliards de dirhams pour l’année 2024, avec une projection à 29 milliards de dirhams annuellement à partir de 2026.

Pour identifier les familles éligibles, l’État a mis en place un mécanisme de ciblage basé sur le registre social unifié. Ce registre permet d’évaluer le niveau de vie des ménages et d’identifier ceux dont l’indice socio-économique est inférieur au seuil fixé, ouvrant ainsi la possibilité de bénéficier du programme. Ce programme ambitieux devrait profiter à 60% des familles marocaines actuellement non couvertes par les régimes de sécurité sociale.




L’annonce par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, de la mise en place d’une plateforme numérique pour les demandes d’aides sociales à partir du 2 décembre marque une avancée significative dans la concrétisation du programme d’aide sociale directe au Maroc. Les efforts législatifs, pratiques et budgétaires déployés reflètent l’engagement du gouvernement envers la réduction de la pauvreté à long terme et l’amélioration du niveau de vie des citoyens défavorisés.

L’accent mis sur la création d’un revenu de dignité pour les personnes âgées, des allocations familiales étendues et un soutien financier continu pour les personnes en situation de handicap témoigne d’une approche holistique visant à adresser diverses dimensions de la vulnérabilité sociale. Le recours au registre social unifié pour cibler les familles éligibles démontre la volonté de garantir une distribution équitable des aides.

Bien que le programme nécessite des investissements substantiels, avec un budget estimé à 25 milliards de dirhams pour 2024 et une projection à 29 milliards de dirhams annuellement à partir de 2026, il est clair que le gouvernement considère cette initiative comme cruciale pour stimuler le bien-être économique et social du pays.

En offrant une solution numérique accessible aux citoyens, le gouvernement montre également son engagement envers la modernisation des processus administratifs pour faciliter l’accès aux aides sociales. Ainsi, cette avancée marque une étape importante vers la réalisation des objectifs du programme d’aide sociale directe au Maroc, qui vise à bénéficier à une majorité de familles actuellement non couvertes par les régimes de sécurité sociale.




En application des orientations royales en vue de la mise en œuvre du programme d’aide sociale directe avant fin 2023, le gouvernement a lancé depuis le 2 décembre, via le portail électronique www.asd.ma, l’opération d’enregistrement des personnes souhaitant bénéficier de ce programme royal.

Ce portail permet aux personnes désirant bénéficier du programme d’aide sociale directe de déposer leurs demandes, après l’enregistrement au Registre national de la population (RNP) et au Registre social unifié (RSU), indique un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

Après le traitement de la demande, le ménage reçoit une réponse dans un délai ne dépassant pas 30 jours, sachant que le montant de l’aide sera versé à la fin de chaque mois, dans le cas où toutes les conditions sont remplies, et ce conformément à la loi 58.23 relative au système d’aide sociale directe, ajoute le communiqué. La même source relève que le versement des premières aides est prévu à partir de fin décembre 2023.

Le programme d’aide sociale directe aux ménages bénéficiera aux catégories sociales dans le besoin ainsi qu’aux enfants en âge de scolarité, aux enfants en situation de handicap, aux nouveau-nés, ainsi qu’aux familles en situation de précarité sans enfants en âge de scolarisation, en particulier celles ayant des personnes âgées à charge.

Ainsi, ce programme permettra la mise en place d’un bouclier social, rappelle le Département du Chef du gouvernement, notant que le montant minimum d’aide pour chaque famille, quelque qu’en soit la composition, s’élève à 500 dirhams et peut atteindre plus de 1 000 dirhams mensuellement, en prenant en considération la composition de chaque famille, et particulièrement le nombre d’enfants.