mercredi, juillet 24, 2024
InternationalNationalSociété

Le Maroc candidat au label «Tsunami Ready» avec 8 autres pays

LE MAROC CANDIDAT AU LABEL «TSUNAMI READY» AVEC 8 AUTRES PAYS

Le Maroc participe, aux côtés de huit autres pays, à l’exercice NeamWave ce 6 et 7 novembre pour se préparer à anticiper les tsunamis.

L’objectif principal de cet exercice qui se déroule au port de Jorf Lasfar, près d’El Jadida, est d’obtenir la certification « Tsunami Ready ».

Huit autres pays, notamment Chypre, l’Égypte, Malte, la Grèce, l’Espagne, la Turquie, la France et l’Italie, aspirent également à cette certification, qui vise à renforcer leur résilience face aux dangers des tsunamis.

Le Maroc, bien que non exempt de risques de tsunamis, s’engage activement dans cette initiative.

Il a connu par le passé des tsunamis, notamment celui du 1er novembre 1755 à la suite du tremblement de terre de Lisbonne.

De plus, une étude espagnole a mis en évidence le potentiel de vagues dévastatrices résultant des activités sismiques en mer d’Alboran, menaçant des régions densément peuplées en Espagne méridionale et au nord du Maroc.

L’exercice NEAMWave23, supervisé par la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, a plusieurs objectifs essentiels.

Il vise à valider et évaluer les prestataires de services relatifs aux tsunamis dans la région NEAM (Atlantique Nord-Est, Méditerranée et mers adjacentes) en utilisant des technologies de communication telles que les SMS.

De plus, il vise à tester les procédures de réception et de confirmation des alertes par les pays, en passant par les centres nationaux d’alerte aux tsunamis, les points focaux nationaux pour l’alerte aux tsunamis et les contacts nationaux pour les tsunamis.

Un autre objectif consiste à évaluer la diffusion des alertes aux tsunamis aux organismes d’intervention d’urgence, ainsi que le processus de prise de décision pour les alertes publiques et les évacuations, contribuant ainsi à l’élaboration d’une politique nationale sur les risques de tsunami.

L’exercice permettra également de recenser les bonnes pratiques, des éléments clés à intégrer dans des initiatives futures et des améliorations possibles tout au long du processus.

Enfin, il permettra de vérifier l’efficacité et la capacité des communautés pilotes du programme « Tsunami Ready » à réagir de manière adéquate face à des scénarios complexes et réalistes, en surmontant les obstacles potentiels.